Traité du poëme épique

Voorkant
Chez Jean-Geoffroy Nyon, 1708 - 646 pagina's
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina ix - ... quelque prétexte que ce puifle être, fans la permiflion expreîlè & par écrit dudit Expofant, ou de ceux qui auront droit de lui , à peine de confifcation des exemplaires contrefaits , de trois mille livres d'amende contre chacun des contrevenans , dont un tiers à Nous , un tiers à l'Hôtel- Dieu de Paris , & l'autre tiers audit...
Pagina ix - Contrevenans , dont un tiers à Nous, un tiers à l'HôtelDieu de Paris , & l'autre tiers audit Expofant , ou à celui qui aura droit de lui , & de tous dépens...
Pagina 2 - ... naturelles; Et les Arts au-contraire, dependent en beaucoup de choses, du choix et du...
Pagina xxvi - Nous trouvons de grandes bassesses dans les termes de chaudrons et de marmites, dans le sang, dans les graisses, dans les intestins et autres parties des Animaux parce que tout cela n'est plus que dans nos cuisines et dans nos boucheries, et que ces choses nous font bondir le cœur. Et nous ne prenons pas garde que tout cela au temps d'Homère et de Virgile...
Pagina ix - Chevalier Chancelier de France le Sieur Phelypeaux Comte de Pontchartrain , Commandeur de nos Ordres : Le tout à peine de nullité des...
Pagina 366 - Il divife fon action comme eux en deux parties. La principale contient ce qu'il raconte ; & elle commence où Télémaque finit le récit de fes aventures à Calypfo.
Pagina 227 - Virgile ont divifé en deux chacun de leurs poëmes , & ils ont mis un nœud & un dénouement particulier en chaque partie. La première partie de l'Iliade eft la colère d'Achille , qui veut fe venger d'Agamemnon par le moyen d'Heftor & des Troyens.
Pagina 90 - Homère , dit-il , a fait la fable et le dessein de ses poèmes sans penser à ces princes ( Achille et Ulysse ) , et ensuite il leur a fait l'honneur de donner leurs noms aux héros qu'il avait feints.
Pagina 2 - C'est donc dans les excellents Ouvrages des Anciens qu'il faut chercher les fondements de cet Art, et nous devons nous arrêter à ceux à qui tous les autres ont cédé la gloire, ou de l'avoir le plus heureusement pratiqué, ou d'en avoir le plus judicieusement ramassé et prescrit les règles.
Pagina 227 - ... un nœud qui fait la plus grande partie du poëme : elle dure autant de tems que l'esprit du spectateur est suspendu sur l'événement de ces effets contraires.

Bibliografische gegevens