Journal historique et littéraire

Voorkant
François Cavelier
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 528 - Tandis qu'eux-mêmes pillaient ou incendiaient nos maisons, nous faisions respecter de tout notre pouvoir leurs personnes et leurs biens; et si, malgré tous nos efforts, quelques dégâts ont été commis dans les villes que nous avons...
Pagina 528 - Et c'est nous qu'on appelle des brigands sanguinaires! nous qui, fidèles à nos principes de religion et d'humanité, avons toujours aimé à rendre le bien pour le mal, à épargner le sang de ceux qui versaient à grands flots celui de nos frères, de nos parents et de nos amis!
Pagina 84 - TU livres des Philofophes avec toute leur pompe ; qu'ils font petits près de celuilà ! Se peut-il qu'un livre , à la fois fi fublime & fi fimple , foit l'ouvrage des hommes ? Se peut-il que celui dont il fait l'hiftoire ne foit qu'un homme luimême ? Eft-ce là le ton d'un enthoufiafte...
Pagina 531 - C'est alors qu'oubliant nos pertes mutuelles , nous déposerons nos armes dans le temple de...
Pagina 345 - En cas d'exposition d'enfant, le juge de paix ou l'officier de police qui en aura été instruit sera tenu de se rendre sur le lieu de l'exposition, de dresser procès-verbal de l'état de l'enfant, de son âge apparent, des marques extérieures...
Pagina 597 - Elle pourra à l'avenir former, soi directement ou indirectement, et sous quels titres, denominations, prétexte ou stipulations de circonstances ou d évenements que cela puisse être, sur aucune province, ou la moindre partie du territoire, que comprend actuellement la Pologne. Sa Majesté...
Pagina 554 - ... prison. Ils nous annoncèrent que notre dernière heure approchait, et nous invitèrent à nous recueillir pour recevoir leur bénédiction. Un mouvement électrique, impossible à définir, nous précipita tous à genoux, et, les mains jointes, nous la recûmes. Ce moment, quoique consolant, fut un des plus terribles que nous ayons éprouvés.
Pagina 528 - Louis XVII , nous en avons pleuré amèrement ; nous avons puni avec la plus éclatante sévérité les désordres que nous n'avions pu prévenir. C'est un engagement formel que nous avons contracté en prenant les armes , et que nous remplirons...
Pagina 529 - ... devoirs ; et d'après ce principe, qui nous justifierait à vos yeux si la plus juste cause avait besoin d'être justifiée, vous avez introduit, à la place de la religion, l'athéisme ; à la place des lois, l'anarchie ; à la place d'un roi qui fut notre père, des hommes qui sont nos tyrans. Vous nous reprochez le fanatisme de la religion, vous que le...
Pagina 596 - Son côté le désir qu'Elle a d'éloigner à jamais de nouvelles contestations au sujet des limites entre l'Empire de Russie et le Royaume de Pologne, renonce à perpétuité, tant pour Elle que pour Ses héritiers et successeurs, à tout droit et prétention qu'Elle peut à présent ou qu'elle pourra à l'avenir former, soit directement ou indirectement, et sous...

Bibliografische gegevens