Pagina-afbeeldingen
PDF
[merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small]
[graphic]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

32 puIs

[graphic]
[ocr errors][ocr errors][subsumed][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Réponse au Mémoire de M. l'Abbé Mo· rellet sur la Compagnie des Indes, imprimée en exécution de la délibération de Mrs les Actionnaires , prise dans. · l'Assembléegénérale du 8 Août 1769, in 4° 5o pages; à Paris de l'Imprimerie Royale.

[ocr errors]

side. L'auteur combat les fortes objectiens de M. l'Abbé Morellet. » Vous » accusez , lui dit - il , la Compagnie » des Indes d'avoir été à charge à l'E» tat ; & c'est l'Etat uniquement qui a » profité de ses travaux.Vous reprochez » aux Actionnaires le bien qu'ils pos» sèdent ; vous faites entrevoir que le » Gouvernement pourroit les en priver » sans injustice ; & ce bien est le reste » d'une fortune immense, dissipée dans » une société qui n'a jamais été établie » pour leur intérêt , mais pour l'avan» tage de l'Etat ; qui n'a jamais été » conduite par eux ni par leurs repré» sentans, mais par des Commissaires »& des Directeurs nommés par le

» Roi. » Ces assertions ne sont pas conformes à celles de M. l'Abbé Morellet. L'auteur s'attache à lui prouver d'abord que la Compagnie , loin d'avoîr été à tharge à l'Etat , lui a rendu les plus

« VorigeDoorgaan »