Recueil des actes de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux, Volume 19

Voorkant
Charles Lawalle, 1857
0 Recensies
Reviews worden niet geverifieerd, maar Google checkt wel op nepcontent en verwijdert zulke content als die wordt gevonden.

Vanuit het boek

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Overige edities - Alles bekijken

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 410 - Je me donne ici quelque sorte de liberté de choquer les anciens, d'autant qu'ils ne sont plus en état de me répondre, et que je ne veux engager personne en la recherche de mes défauts. Puisque les sciences et les arts ne sont jamais à leur période, il m'est permis de croire qu'ils n'ont pas tout su , et que de leurs instructions on peut tirer tes lumières qu'ils n'ont pas eues.
Pagina 409 - j'ai renfermé cette pièce, dit-il , dans la règle d'un « jour, ce n'est pas que je me repente de n'y avoir point « mis Mélite, ou que je me sois résolu à m'y attacher « dorénavant. Aujourd'hui quelques-uns adorent cette « règle , beaucoup la méprisent ; pour moi , j'ai voulu • seulement montrer que si je m'en éloigne , ce n'est
Pagina 409 - Il est vrai qu'on pourra m'imputer que m'étant proposé de suivre la règle des anciens, j'ai renversé leur ordre, vu qu'au lieu des messagers qu'ils introduisent à chaque bout de champ pour raconter les choses merveilleuses qui arrivent à leurs personnages, j'ai mis les accidents mêmes sur la scène. Cette nouveauté pourra plaire à quelquesuns; et quiconque voudra bien peser l'avantage que l'action a sur ces longs et ennuyeux récits...
Pagina 41 - Description des machines et procédés consignés dans les brevets d'invention, de perfectionnement et d'importation dont la durée est expirée et dans ceux dont la déchéance a été prononcée. Publiée par les ordres de M. le ministre de l'agriculture, du commerce et des travaux publics. Tome LXXXVI. Paris, 1857. 4».
Pagina 393 - L'intérêt du genre humain s'attache au genre humain luimême. La poésie redevient sacrée par la vérité, comme elle le fut jadis par la fable; elle redevient religieuse par la raison, et populaire par la philosophie. L'épopée n'est plus nationale ni héroïque; elle est bien plus, elle est humanitaire.
Pagina 212 - Les Huîtres, ainsi fixées par le talon de leur valve inférieure, passent toute leur vie sans se déplacer et sans pouvoir exécuter d'autre mouvement que celui de fermer et d'ouvrir leur coquille; encore ce dernier...
Pagina 393 - Ce n'est point un poème, c'est un épisode. Ces pages, trop nombreuses peut-être, ne sont cependant que des pages détachées d'une œuvre poétique qui a été la pensée de ma jeunesse, et qui serait celle de mon âge mûr, si Dieu me donnait les années et le génie nécessaires pour la réaliser. Nous sentons tous, par instinct comme par raisonnement, que le temps des épopées héroïques est passé. C'est la forme poétique de l'enfance des peuples, alors que, la critique n'existant pas encore,...
Pagina 202 - La truite (ainsi que les salmonesen général) fait un véritable nid au moment de la ponte; elle choisit un lit de gros gravier ou de cailloux lavés par des eaux claires et vives; elle les remue et les nettoie pour en faire sortir toutes les matières ténues, tous les matériaux étrangers déposés par l'eau ; puis elle creuse des trous au milieu des cailloux, dans lesquels elle fait écouler ses œufs en se plaçant à une faible distance contre le courant. Au fur et à mesure de la sortie...
Pagina 316 - l ben qu'ieu ai, totz es de lieys. Ailas! — Que t plang? — Laissi m morir. — Que as? — Am. — E trop. — leu, oc tan Qu' en muer. — Mors? — Oc. — Non potz guerir? — leu, no. — E cum? — Tan suy iratz. — De que? — De lieys don suy aissos. — Sofra. — No m val. — Clama 'l merces. — Si m fatz. — No y as pro? — Pauc. — No t pes, Si en tras mal. — Noqua o fas de lieys. Cosselh n
Pagina 254 - Je dirai que l'amour sied bien à vos pareils, Que ce tribut qu'on rend aux traits d'un beau visage De la beauté d'une âme est un clair témoignage, Et qu'il est malaisé que sans être amoureux Un jeune prince soit et grand et généreux. C'est une qualité que j'aime en un monarque...

Bibliografische gegevens