Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub
[ocr errors]
[ocr errors]

12 1.

s liv.

sl. Ś .

12 1.

121.

3

Nouveautés qui se trouvent chez le même Libraire. Euvres completres de Démosthène & d'Eschine, traduites

en françois, s'vol. gr. in-80. rel. Les Incas, 2 vol. avec fig. in-8°. br.

182. Di&tionnaire Dramatique , 3 vot. gr. in-80. rel. Dict. de l'Industrie, 3 gros vol. in-8". rel, 181, Dictionnaire historique & géographique d'Italie, 2 vol.

gland in-8°. rel. prix Histoire des progrès de l'esprit humain dans les sciences

naturelles, in-8°. tel. Autre dans les sciences exactes, in-89. rel. Autre dans les sciences intellectuelles, in-8°. rel. Mémoire & observations sur la Salpêtre, in 8o. rel6 l. Médecine moderne , in-8°, br.

21.10f Precepres sur la santé des gens de guerre, in-8°. rel. s liv. De la Connoiffance de l'Homme, dans son être & dans

ses rapports, 2 vol. in-8°. rel. Tfaité économique & physique des Oiseaux de balle*cour , in-12 br..

2 1. Ditt. Diplomatique, in-8°. 2 vok avec fig. br. Di&t. Héraldique, fig. in-8°. br.

1. ist. Revolutions de Rullie , in-8°. rel.

2 1. 101, Spe&tacle des Beaux-Arts, rel.

2 1. 106 Di&ion. Iconologique, in-8°. rel. Did. Ecclef. & Canonique, 2 vol. in-8. rel. Dict. des Beaux-Arts , in-8?. rel.

41. iof. Abrégé chronol. de l'Hist. du Nord, 2 vol. in-8°.rel. 12 1.

de l'Hift. Ecclésiastique, 3 vol. 111-8°. rel. 18 1. --de l'Hist. d'Espagne & dc Portugal, 2 vol. in-8°. Piel. de l'Hist. Romaine, in-80. rel.

61. Théâtre de M. de Saint Foix, nouvelle édition , vol.

brochés Théâtre de M. de Sivry , vol. in-89, br.

21. Lettres nouvelles de Mde de Sevigué, in-12 br. 2 1. 10 f. Les mêmes, per. format,

il, 16 f, Poëine sur l'Inoculation, vol. in-8°. br. Traité du Rakitis, ou l'art de redreffer les enfans concre.

faits , in-89. br avec fig. Les Odes Pythiques de Pindare, in-8°. br.

51, Monumens érigés en France à la gloire de Louis XV, &c. in-fol. avec planches br. en carton,

2411 Mémoires sur les objets les plus importans de l'Architec

tyre , in-4°. avec fig: br. en carton, L’Agriculture réduite à les vrais principes, vol. in-12. broché

al. Annales de l'Imperatrice-Reine, in-8°, br. avec fig. Hulle

31. 91.

12 lo

6 1.

31.

41.

12 l.

[graphic][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

***

RÉPONSE de Mademoiselle aux

Vouloirs de M. de... inférés dans le
Mercure. Sur le même Air,

D'AIMER fi ,
D'AIMER jamais-Si je fais la folie
Et que je suis maîtreffe de mon choix,
Connois, Amour, celui qui fous tes loix
Pourroit fixer le destin de ma vie,

Je le voudrois moins brillant qu’agréable,
D'un Petit-Maître évitant le jargon,
Et les faux airs & le frivole ton;
Sachaot sur-tout le grand art d'être aimable.
Je le voudro's au moins d'un moyen âge,
Joignant l'effet à l'air du sentiment;
Le vieux est froid, inquiet, dégoûtant,
Le jeune est fat, importun ou volage.

Je le voudrois sans goût pour la parure,
Soigneux pourtant, & sans être affecté
De la décence & de la propreté,
Devant à l'art bien moins qu'à la nature.

Je le voudrois complaisant, mais fincère,
Contraire au vice, indulgent à l'erreur,
Sans morgue instruit, vertueux sans humeur,
D'un bon esprit & d'un doux caractère.

Je le voudrois un tantet philosophe,
Moins en discours qu'en gestes & beaux faits,
Par ses conseils , ses dons & ses bienfaits,
Prévenant gens de la plus mince étoffe.

Je le voudrois près des Grands fans balfeffe,
Pour les petits rempli d'aménité,
Ferme & constant sans opiniâtreté,
Grand fans orgueil, modefte fans foibleffe.

Je le voudrois rangé sans avarice,
Sans profusion, honnête & libéral,
Avec mesure, ouvere & focial;
Faisant le bien fans orgueil, sans caprice.

Je le voudrois de mãeurs irréprochable,
Pieux sans aigreur , juste fans dureté,
Noble fans faste, élevé sans fierté ;
J'en rougirois s'il n'étoit estimable.

Je le voudrois qui n'eût pas d'autre envie,
D'autre desir

que

celui de m'aimer; Si cet objet pouvoit se retrouver, De l'épouser je ferois la folie.

A une Horlogère, Correspondante de

l'Académie des Sciences.
PAR vos attraits & vos talens,
Vous charmerez toujours un Sage;
Vos mains emprisonnent le tems,
Vos yeux en décident l'usage.

Par M. de la Loupriere,

Sur la mort de l'Abbé PERNETTI, des

Académies de Lyon & de Villefranche,

à un Conseiller d'Etat , fon Élève. Vou ous pleurez un Mencos plus beureux que

l'ancien;
Votre goût délicat s'est formé sur le lien,
Ee vos soins généreux en furent le salaire :-
Tout le bien qu'on lui fit & le bien qu'il a fait,

Ne lui montroicnt que plus d'artrait
Dans le bien qu'il cât voula faire.

Par le même.

T

Imitation de la Préface du Panegyrique

du fixième Consulat d'Honorius, Poëme

Larin de Claudien...) Paru

AR une aimable erreur nous charmant à lon

tour,

La fable de la nuit est l'histoire du jour.
En dormant, le Chasseur, occupé de la proie,
Du daim qu'il a lancé suit la trace avec joie;
Le Magistrat prononce; & le Guide couché,

« VorigeDoorgaan »