Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub
[graphic][subsumed][subsumed][subsumed][merged small][subsumed][merged small][ocr errors][ocr errors][subsumed][merged small][merged small][subsumed][subsumed][merged small][ocr errors][subsumed][subsumed][subsumed][merged small][subsumed][subsumed][merged small]
[ocr errors]

en tout tens, vous :tes ai?

Fm. mineur

[graphic]

: mable en tout temo. Vous pre:

[merged small][merged small][ocr errors][merged small][graphic][merged small][merged small]

ver de lit auc Amano awe Bw:

aw majeur.

[merged small][ocr errors]

É NI G M E.

J'ar trente enfans, ou davantage,

Portant tous la barbe au menton,

Pour tenir en paix mon ménage,
A tout le féminin j'interdis ma maison.

Une fécondité si rare
Mériteroic un heureux sort;

Mais ma fortune eft fi bisarre,
Que mes propres enfans font cause de ma mort.

Ont-ils épuisé ma substance?
D'abord, un avide inhumain

Ufant de toute violence,
Vient, sans nulle pitié, les tirer de mon sein.

De me réduire en esclavage,
Mon tyran croir que c'est trop peu ;
Car fouvent

pour
dernier

outtage, Oubliant mes bienfairs, il me condamne au feu.

Par M. Arnauld, Prieur de L,

[ocr errors]
[ocr errors]

Sans exception de personne,

ÅNS Je fets le riche & l'indigent; On mé confie une couronne De niême qu'un limple instrument. Gardienne de la Justice, Et la sûreté des Marchands, J'aide quelquefois sans malice, À favoriser les méchants. Par mon moyen plus d'une Belle, Nuo jaloux se mer à l'abri, Conduit une intrigue nouvelle, Et là fait cacher au mari. Je fers une four rédentaire; Si-tôt que nous nous accordons, Tout va bien; mais pour l'ordinaire Tout va mal quand nous no is brouillons.

Par le même.

[blocks in formation]

un

Mon père est un bon animal,

Faisant du bien , jamais du mal. J'ai des milliers de fæurs, & n'ai pas

seul frère. Mes fæurs, quoiqu'elles soient plus petites que

moi; N'attendent pas pour avoir un emploi , Ainfi moi, la mort de notre père ;

Et c'est dans le ménage

Qu'on les met en usage.
Mais de mon père enfin la mort non naturelle ,

Me fait sortir de l'outilité :

Je pais alors-fléchir une cruelle , Ramener à Philis un Amant infidele,

Ou de les rigueurs rebuté : D'un trait je puis', Lycas, dans le cour d'une

que moi,

Belle,

Allumer le feu du decir,
Pour voi faire briller en elle
Le flambeau du plailik,

Par M. Huel de Longchamps.

LOGO GRY PH E.

Sert pieds composent tout mon étre,

De moi tout le monde a besoin ;

« VorigeDoorgaan »