Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub

- Mais j'aime beaucoup mieux vous mettre ca

ne liberté. » Allons, tirez de ce côté ; Etui'oubliez jamais qu'il faut traiter les autres

>> Comme on veut en être traité ».

Traité des Maladies vénériennes, traduis

du latin de M. Aftruc; quatrième édition revue & augmentée de remarques, par M. Louis, Profeffeur & Censeur Royal, Chirurgien Confultant des Armées du Roi, Inspecteur des Hôpitaux Militaires du Royaume, Affocié libre de la Société Royale des Sciences de Montpellier, &c. 4 vol. in-12. A Paris, chez Cavelier, Libr. rue Saint Jacques, 1777. Avec appra & priv. du Roi.

Nous n'ajouterons rien à la réputation de cet ouvrage, qui a û bien mérité du Public; nous nous contenterons feulement de donner une notice des remar: ques que M. Louis a joint à cette nouvelle édition, & qui fe trouvent insérées: dans le fecond volume, pour remplacer le vuide qui s'y trouvoit , par les transpositions & les retranchemens que

l'Edi reur a cru devoir faire en faveur de la

mémoire du célèbre M. Aftruc. Ces remarques sont conlignées en douze paragraphes ; le premier est une discushon sur l'origine de la maladie véné rienne; le second traite de la nature du virus & de les différentes manières d'agir; le troisième coule sur la distinction entre les maladies vénériennes récentes, annoncées par des symptômes primitifs connus, & cette maladie déguisée & compliquée; dans le quatrième, M. Louis exainine quels sont les effets de la salivation, & "s'il est avantageux ou puisible de la procurer ; dans le cinquièa me, il expose, d'après l'expérience, les bons'effers' des sudorifiqueş; dans le fixième , il råche de marquer les cas où il faut attaquer préliminairement le vice. focal dans certe maladie; dans le septième, il appuie la doctrine qu'il donne fur la raison & l'expérience , & fair yoig qu'elle est conforme au fentiment de Boerhaave; dans le huitième, il applique fes principes à la g.... V..., dont il examine particulièrement la nature, pour dévoiler les erreurs qu'on commer ordinairement dans le cours de cette maladie; dans le neuvième, il indique une méthode différente de selle de M. Aftas »

pour guérir une strangaerie habituelle , provenante de ces mauvais traitemens; dans le dixième, il fait voir que la pratique du traitement anti - venérien par les fumigations et fort ancienne,& qu'elle a toujours été infidelle; dans l'onzième, il combat fortemenç les Charlatans ; & dans le douzième enfin, il donne auk Elèves un plan de travail, par lequel ils. pourront faire de grands progrès dans leurs études. Ces remarques sont vrai. ment dignes de la célébrité de l'Editeur', & ne peuvent que perfectionner le trai tement dans ces maladies.

[ocr errors]

Anatomie historique & pratique , par M.

Lieucaur, Conseiller d'Erat , premier:
Médecin du Roi, de Monsieur & de:
Monseigneur le Comte d'Arcois
Docteur Régent de la Faculté de Mé-
decine , & de l'Académie Royale des

Sciences de Paris, de la Société Royale: ó de Londres, &c. nouvelle édition aug:

mentée de diverses remarques historiques & critiques , & de nouvelles planches ; par M. Portal , Lecteur du Roi., Professeur de Médecine au Col lége Royal de France, &ç. 2 vol. in-805 A Paris, chez d'Houry zcue de la Bour

clerie ; P. F. Didot le jeune , quai des Augustins , & chez l’Anglois , quai des Augustins. Prix relié , liv.

M. Portal étoit fur le point de donnes au public un Traité complet d'Anatomie, lorique M. Lieusaur , à qui il fit part de son projet, lui apprit qu'on étoit fur le point de donner une nouvelle édition de fes essais anatomiques; mais que fes occupations, d'un genre tour différent , l'empêchoient d'y faire les additions qu'il auroit desiré. L'Ouvrage de ce celèbre Anatomiste avoit fixé depuis longtemps l'attention de M. Portal , & de tous ceux qui s'adonnent à cette partie de la Médecine théorique, tant par

les nouvelles découvertes qu'il contient , que par l'ordre , la clarté & l'exactitude des descripcions qu'on y trouve : M. Portal dic même avoir adopté cet Ouvrage depuis plusieurs années pour ses: cours d'Anatomie ; c'est ce qui l'engagea à se charger lui-inerne de la publication de cette seconde édition. Comme il

y avoit près de trente ans que la première édition de cet ouvrage avoit paru , il n'est pas

dans un siècle. comme le nôtre, où l'on s'adonne aux

douteux que

fciences physiques, on n'ait fait depuis ce temps beaucoup de progrès dans l'Ànatomie ; c'est pour cette raison que

M. Porral a cru donner , dans la nouvelle édition que nous annonçons, un extrait des travaux qui ont été faits depuis ce temps sur l'anatomie de l'homme. Il l'a aussi augmenté de ses observations particulières, & il l'a encore enrichi d'un tableau historique des principales découvertes faites dans différens temps & dans différens pays : ces éditions ne peuvent • manquer de rendre cet ouvrage beau

coup plus complet. Les observations de M. Portal font séparées du texte,' & font imprimées en forme de notes, ou dans des articles détachés du corps de l'Ouvrage. Un pareil Livre ne peut

que de la plus grande utilité: il peut convenir également aux gens éclairés & aux étudians; il réunit le double avantage de n'être ni trop succint, comme est le Traité anatomique d'Héister & de Verdier , ni d'être inintelligible à ceux qui se dévouent à l'étude de l'Anatomie, telle qu'est celle de Winslow. Enfin, cet ouvrage est la vraie bafe de l'Anatomie , & conséquemment de la Médecine : il ne peut assez être con

être que

« VorigeDoorgaan »