Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub

tinguées en deux classes : la première comprend les connoissances que nous devons à nos sens, & la seconde, celles que nous devons à la réflexion.

[ocr errors]

Avis sur la Table du Journal des Causes

célèbres , Ouvrage périodique pour lequel on souscrit chez le lieur Lacombe, Libraire , rue de Tournon, douze volumes par an. Prix 18 liv. pour Paris, 24 livres pour la Province,

.

forme

franc de port.

[ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors]

Nous avons annoncé au mois de Novembre 1776, que M. Désesfarts proposoit de donner une Table de tous les volumes du Journal des Causes célèbres, &

que le volume qui la renfermeroit, paroîtroit dans le courant du mois de Juin 1777. Comme il n'a reçu qu’uín très-petit nombre de fouscriptions pour ce volume , les personnes qui desireronc se le procurer , font priées de souscrire avant le commencement de Juillet, parce qu'on ne tirera que le nombre des exemplaires nécessaires pour les Souscripteurs. L'utilité de cette Table n'a pas besoin d'être prouvée. Avec son fecours, le Journal des Causes célèbres deviendrá

[ocr errors]

un receuil de Jurisprudence qu'on pourra consulter avec la plus grande facilité. Cet avantage est précieux pour les Juriscon. sultes. La Table n'est pas moins utile pour les personnes qui lilent cet ouvrage pour leur plaisir, puisqu'au lieu d'être embarrassés à chercher une cause ou un trait particulier, ils le trouveront sur le champ. Le prix de ce volume est de 3

liv, franc de port.

[merged small][merged small][ocr errors]

L'ACADÉMIE Royale des Inscriptions & Belles Lettres a fait, le 8 Avril dernier, fa rentrée publique. M. l'Abbé Ameilhon a ouvert la séance par la lecture d'un Mémoire sur la métallurgie des anciens, dans lequel il donne un Précis des opérations des anciens pour la découverte des mines, les fouilles & la fonte des métaux.

165

AV RI L. 1777. M. Désormeaux a lu ensuite un Mémoire sur la noblesse françoise.

M. Deguignes en a lu un autre intitulé: Histoire de la Religion Indienne à la Chine , dans lequel, en indiquant les principales révolutions que cette Religion a occafionnées dans cet Empire, il fait voir que depuis l'an 65 de J. C., & même long-temps auparavant, les Chinois n'ont jamais cessé d'écre en commerce avec les peuples d'occident. • M. Dupuy a terminé la séance par la lecture de la Préface qu'il doit mettre à la tête d'un morceau Grec d'Enthemius fur les miroirs ardens, qui sera imprimé dans les Mémoires de l'Académie.

I I.

L'Académie Royale des Sciences a fait sa rentrée publique le Mercredi 9. La séance a commencé par l'annonce que fait le Secrétaire des pièces qui ont remporté les prix, & des arts publiés par l'Académie.

Le prix proposé sur la théorie de là construction des boussoles de déclinaison, & la recherche des loix de la variation diurne des aiguilles aimantées, 2 été para

tagé entre M. Wars Winden, Professeur de philofophie à Francker, en Frise , 8c M. Couluab, Capitaine au Corps Royal du Génie. L'Academie a donné en mêmetemps un pux d'encouragement de 800 liv. a M. Magni, qui lui avoit présenté une boutsole propre à observer avec précition les variations diurnes.

Une compagnie de Négocians avoit proposé un prix de 1200 liv. pour celui qui donneroit la meilleure analyse de l'Indigo,

& la meilleure théorie des opérations de la teinture dont l'Indigo est la base : le prix a été partagé entre un Mémoire de M. Quatremere , Écuyer , Entrepreneur de l'ancienne Manufacture Rovale de draps de Pagnon, à Sedan , & un Mémoire dont les Auteurs font MM. Hecquer d'Orval, Négociant d'Abbeville , & M. de Ribaucourt, Apothicaire de la même ville.

M. Quatremere n'a que 22 ans, circonstance qui doit encore augmenter sa gloire. On trouvera dans son Mémoire des moyens certains de rétablir les cuves de bleu, lors même qu'elles paroissent putréfices.

L'Académie propose pour sujet du prix de 1779, de donner: La théorie des mas

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

Ocians a

[ocr errors]

میان ایران

[ocr errors]
[ocr errors]

in their chines simples, en ayant égard au frotte

mert. de leurs parties & à la roideur des cordages ; mais elle exige que les loix du frottement & l'examen de l'effer résultant de la roideur des cordages, foient déterminés d'après des expériences nouvelles , & faites en grand. Elle exige de plus, que les expériences foient applicables aux machines usitées dans la Marine, telle

que la poulie, le cabeitan, le plan incliné.

L'Académie déclare que le prix ne sera point accordé aux pièces qui ne contiendroient ou qu'une théorie mathématique & abstraite, ou même qu'une théorie fondée sur des expériences déjà connues.

Le prix fondé par feu M. Bouillé de Meflai, Conseiller au Parlement, est de 2000 livres. Les pièces seront écrires en françois ou en latin, & adressées au Secrétaire de l'Académie : elles ne seront admises au concours que jusqu'au premier de Septembre 1778.

Ce prix , dont le sujet est toujours relatif à la navigation, le distribue toutes les années impaires ; l'Académie donne toutes les années paires un prix d'Astronomie-physique de 2500 liv. aufli fonde par M. Bouillé de Mellai,

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
« VorigeDoorgaan »