Pagina-afbeeldingen
PDF
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

» logien au Concile Provincial d'Avi

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

La Colique de Poitou.

La vogue & la réputation en Médecine sont, Monsieur, des marques équivoques d'habileté. Le Public une § prévenu juge moins favorablement du sçavoir qui veut l'éclairer que de l'ignorance qui a sçu le séduire.Ce n'est qu'en comparant les lumières théoriques d'un Médecin avec l'application qu'il en fait dans la pratique qu'on peut connoître son vrai mérite. Le très-célèbre Monsieur Tronchin veut bien aujourd'hui être l'objet de cette comparaison qui va mettre le sceau à sa réputation. Retiré à Genève sa patrie, après avoir exercé avec gloire la Médecine pendant vingt années à Amsterdam, nous l'avons vû à Paris , consulté généralement par tout le monde. Son séjour a été de trop peu de durée, & la foule a été trop grande pour qu'on ait pû juger de lui convenablement; il faut lire la Dissertation Latine qu'il vient de donner au Public sur la colique de Poitou, De colicâ Pictonum. On en trouve des exemplaires chez Cavelier, rue Saint Jacques au Lys d'Or.

« VorigeDoorgaan »