Pagina-afbeeldingen
PDF
[ocr errors]

, » les mœurs ont toujours été pures &

[ocr errors]
[ocr errors]
[merged small][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

Mais, hélas, je ne pus apprendre Les lieux qu'habitoit mon amant ; Les soins de l'amour le plus tendre Furent employés vainement : Je voulus le chercher moi-même ; Je cachai mon dessein, & je ne doutai pas Que pour trouver ce que l'on aime Le flambeau de l'Amour ne dût guider nos pas .

[ocr errors][merged small]
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]

tICIl,

Ce jour, oü, bravant la nature, Pour veir tranquillement la mort, Vous creusez votre sépulture, Il remplissoit avec transport Cette pieuse barbarie ; J'approchai, je le vis, il me perça le cœur ;

« VorigeDoorgaan »