Pagina-afbeeldingen
PDF
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

il fait beaucoup d'honneur à la sagesse & à la modération de M. de Voltaire. » Les Critiques empêchent les gens de · s, broncher, & on se gâte par les louan» ges. Je ne veux point de guerre d'au» teurs ; les Belles - Lettres devroient » lier les hommes; elles les rendent » d'ordinaire ennemis.Je ne veux point » ainsi profaner la Littérature que je » regarde comme le plus bel appanage » de l'humanité. » Envain M. de Voltaire voudroit-il, en désavouant ces Lettres, remplir à son égard le premier devoir de l'amitié. Elles sont évidemment de lui ; son cachet est empreint à chaque page & à chaque ligne

[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

par-là l'induction que l'on tire de plu

[ocr errors]

· de la même manière & dans la même

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
« VorigeDoorgaan »