Grammaire des grammaires ou, Analyse raisonée des meilleurs traités sur la langue françoise, Volume 1

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 69 - Quoi qu'en dise Aristote et sa docte cabale, Le tabac est divin, il n'est rien qui l'égale; Et par les fainéants, pour fuir l'oisiveté, Jamais amusement ne fut mieux inventé.
Pagina 536 - Que j'aie reçu. Que tu aies reçu. Qu'il ait reçu. Que nous ayons reçu. Que vous ayez reçu. Qu'ils aient reçu.
Pagina 71 - N'est point tel que l'erreur le figure à vos yeux. L'Éternel est son nom. Le monde est son ouvrage, II entend les soupirs de l'humble qu'on outrage, Juge tous les mortels avec d'égales lois, Et du haut de son trône interroge les rois. Des plus fermes États la chute épouvantable, Quand il veut, n'est qu'un jeu de sa main redoutable.
Pagina 613 - ... je couds, tu couds, il coud, nous cousons, vous cousez, ils cousent. je crains, tu crains, il craint, nous craignons vous craignez, ils craignent.
Pagina 98 - Un couple et une paire peuvent se dire aussi des animaux ; mais la couple ne marque que le nombre , et la paire y ajoute l'idée d'une association nécessaire pour une fin particulière. De là vient qu'un boucher peut dire qu'il achètera une couple de bœufs, parce qu'il en veut deux ; mais un laboureur doit dire qu'il en achètera une paire, parce qu'il veut les atteler à la même charrue. (B.) 317.
Pagina 3 - ... b, c, d, f , g, h, j, k, 1, m, n, p, q, r, s, t, v, x, y, z.
Pagina 82 - Dieu terrible, mais juste en vos conseils sur les enfants des hommes, vous disposez et des vainqueurs et des victoires! Pour accomplir vos volontés et faire craindre vos jugements, votre puissance renverse ceux que votre puissance avait élevés. Vous immolez à votre souveraine grandeur de grandes victimes, et vous frappez, quand il vous plaît, ces têtes illustres que vous avez tant de fois couronnées.
Pagina 280 - La mort courait de rang en rang partout sous ses coups. Semblable à un lion de Numidie que la cruelle faim dévore, et qui entre dans un troupeau de faibles brebis, il déchire, il égorge, il nage dans le sang ' ; et les bergers , loin de secourir le troupeau, fuient, tremblants, pour se dérober à sa fureur.
Pagina 85 - Dvclos , influe moins sur chaque syllabe d'un mot par rapport aux autres syllabes, que sur la phrase entière par rapport au sens et au sentiment : il modifie la substance même du discours, sans altérer sensiblement l'accent prosodique. La prosodie particulière des mots d'une phrase interrogative ne diffère pas de la prosodie d'une phrase affirmative , quoique l'accent oratoire soit très-différent dans l'une et dans l'autre. Nous marquons dans l'écriture...
Pagina 64 - Mon innocence enfin commence à me peser. Je ne sais de tout temps quelle injuste puissance Laisse le crime en paix , et poursuit l'innocence. De quelque part sur moi que je tourne les yeux , Je ne vois que malheurs qui condamnent les dieux. Méritons leur courroux , justifions leur haine , Et que le fruit du crime en précède la peine. Mais toi , par quelle erreur veux-tu toujours sur toi Détourner un courroux qui ne cherche que moi?

Bibliografische gegevens