Bulletin du Comité de la langue, de l'histoire et des arts de la France, Volume 3

Voorkant
Imprimerie Impériale, 1857
0 Recensies
Reviews worden niet geverifieerd, maar Google checkt wel op nepcontent en verwijdert zulke content als die wordt gevonden.
Includes minutes of the meetings (Nov. 8, 1852-July 27, 1857), reports by members of the different sections ("documents"), bibliographies and lists of members.

Vanuit het boek

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Inhoudsopgave

Overige edities - Alles bekijken

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 659 - Bcarn, par M. Bascle de Lagrèze, ouvrage sur lequel il s'était chargé de faire un rapport. L'auteur a divisé son travail en deux parties : dans la première, il s'attache à établir l'affinité du dialecte béarnais avec les langues anciennes et, en particulier, avec le grec; mais il n'apporte que des preuves insuffisantes à l'appui de cette opinion. On doit regretter aussi qu'il se soit contenté de reproduire un si petit nombre de monuments anciens de ia langue du Béarn.
Pagina 189 - Bulletin de la Société d'Agriculture, Industrie, Sciences et Arts du département de la Lozère; Décembre 1893 et Janvier-Mars 1894.
Pagina 402 - REVUE ARCHÉOLOGIQUE, ou Recueil de documents et de mémoires relatifs à l'étude des monuments ; à la numismatique et à la philologie de l'antiquité et du moyen âge. Publiée par les principaux archéologues français et étrangers.
Pagina 241 - Les inscriptions de chacune des sections du Recueil seront publiées par ordre topographique, c'est-à-dire par province. Auprès du texte de chaque monument, on aura soin de faire figurer le nom du correspondant ou de toute autre personne qui l'aura relevé et communiqué. S'il est adressé des notes explicatives, et qu'elles soient jugées utiles à consigner dans le Recueil, on en fera connaître l'auteur. Dans les inscriptions, la forme des lettres est un des objets les plus dignes d'étude;...
Pagina 73 - Bordeaux; sur les mémoires de la Société impériale des Sciences, de l'Agriculture et des Arts de Lille (1853, —supplément) ; sur ceux de la Société des Antiquaires de Picardie; sur ceux de l'Académie impériale des Sciences, Arts et Belles-Lettres de Dijon (2.* série, tome IV.
Pagina 420 - Dieu aydant, j'espère que vous estes à l'heure qu'il est restably de la blessure que vous receutes à Coutras, combattant si vaillamment à mon costé; et si ce est comme je l'espère, ne faites faulte (car, Dieu aydant, dans peu nous aurons à découdre, et ainsy besoin de vos services) de partir aussitost pour venir me joindre.
Pagina 240 - Francs pour s'arrêter un peu après le premier quart du xiv' siècle, à l'année 1828, date de l'avènement de Philippe de Valois au trône ; la troisième s'étend jusqu'à l'année 1789, cette limite extrême de l'histoire de l'ancienne monarchie française. Cette dernière série atteindrait des proportions exagérées, si elle devait comprendre indifféremment toutes les inscriptions qui s'y rattachent. Mais, à partir des premières années du xiii8 siècle, le choix des monuments épigraphiques...
Pagina 210 - Quand j'dlais chez mon père, Petite Jeanneton, etc., nouvelle variante provenant du Berri. Parlez tout bas, tout doux marchez, etc., citée par M. le comte Jaubert dans son Glossaire du centre de la France.
Pagina 306 - Magasin pittoresque ont fait connaître récemment à la France une coutume funèbre qui date depuis des siècles au sein de l'église grecque et qui est pratiquée chaque jour dans tout l'empire de Russie : nous voulons parler du bandeau qui couronne le front du défunt et de la formule d'absolution que le pope lit sur le mort après le service des funérailles. Il la dépose ensuite dans sa main afin qu'il l'emporte avec lui dans la tombe. Ce que ces deux recueils français ont négligé de dire...
Pagina 239 - Les inscriptions morales, religieuses, poétiques, quelquefois même facétieuses, qui se lisent sur les murs des maisons particulières ou des palais, sur les reliquaires, sur les vases sacrés, sur les autels fixes ou portatifs, sur les stalles, sur les vitraux, sur les cloches , sur les meubles, sur les tapisseries, sur les chapiteaux des colonnes romanes, sur les socles des statues, au pourtour des bas-reliefs, sont précieuses à consulter pour qui veut connaître les mœurs, les usages, les...

Bibliografische gegevens