Revue catholique d'histoire, d'archéologie et litterature de Normandie, Volumes 28-29

Voorkant
Bureaux de la Revue., 1919
0 Recensies
Reviews worden niet geverifieerd, maar Google checkt wel op nepcontent en verwijdert zulke content als die wordt gevonden.

Vanuit het boek

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles bekijken

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 215 - Dampville, chevalier de l'ordre du roy, capitaine de cent hommes d'armes de ses ordonnances, gouverneur et lieutenant...
Pagina 74 - Un jour peut-être les hommes , aussi éloignés de nos préjugés que nous le sommes de ceux des Vandales , s'étonneront de la barbarie d'un siècle où ce fut quelque chose...
Pagina 94 - Je prie tous ceux que je pourrais avoir offensés par inadvertance (car je ne me rappelle pas d'avoir fait sciemment aucune offense à personne), ou ceux à qui j'aurais pu avoir donné de mauvais exemples ou des scandales, de me pardonner le mal qu'ils croient que je peux leur avoir fait. Je prie tous ceux qui ont de la charité d'unir leurs prières aux miennes pour obtenir de Dieu le pardon de mes péchés.
Pagina 94 - Je prie MM. de Malesherbes , Tronchet et Desèze , de recevoir ici tous mes remercîments , et l'expression de ma sensibilité, pour tous les soins et les peines qu'ils se sont donnés pour moi. « Je finis en déclarant devant Dieu , et prêt à paraître devant lui , que je ne me reproche aucun des crimes qui sont avancés contre moi.
Pagina 48 - Aujourd'huy 24 décembre 1774 a été. inhumé dans le cimetière de cette paroisse le corps de feue Demoiselle Elisabeth Delor, âgée de 24 ans, native de cette paroisse, épouse de M.
Pagina 79 - A l'époque du mois d'août dernier, tous les partisans de la royauté se cachaient : quiconque eût osé entreprendre l'apologie de Louis XVI eût été puni comme un traître. Aujourd'hui ils relèvent impunément un front audacieux ; aujourd'hui les écrivains les plus décriés de l'aristocratie reprennent avec confiance leurs plumes empoisonnées...
Pagina 267 - France en quatre-vingt-treize, une commotion passagère a emporté l'antique religion du pays, l'homme, à l'instant même où il avait fait vœu de ne plus rien croire, se dément après quelques jours, et le culte insensé de la déesse Raison, inauguré à côté de l'échafaud, vient prouver que ce vœu était aussi vain, qu'il était impie.
Pagina 74 - L'unique but du comité fut de vous persuader que le roi devait être jugé en simple citoyen et moi, je dis que le roi doit être jugé en ennemi : que nous avons moins à le juger qu'à le combattre, et que n'étant pour rien dans le contrat qui unit les Français, les formes de la procédure ne sont point dans la loi civile, mais dans la loi du droit des gens. Faute de ces distinctions...
Pagina 276 - Il sera institué des fêtes pour rappeler l'homme à la pensée de la Divinité et à la dignité de son être.
Pagina 105 - Charles de Beaurepaire dans le Bulletin de la commission des Antiquités de la Seine-Inférieure : t A l'intersection de la route départementale d'Elbeuf au Neu« bourg et du chemin qui va de Saint-Cyr-la-CampagneàTourville, « se trouvait autrefois l'église de Saint-Ouen-de-Poncheuil.

Bibliografische gegevens