Mercure de France

Voorkant

Vanuit het boek

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 19 - Les serments qu'avait faits leur trompeuse pitié. Ce n'est plus qu'en toi seul que mon espoir réside ; Sois mon libérateur; ô Pyrrhus, sois mon guide! Considère le sort des fragiles humains; Et qui peut un moment compter sur les destins ? Tel repousse aujourd'hui la misère importune, Qui tombera demain dans la même infortune. Il est beau de prévoir ces retours dangereux, Et d'être bienfaisant, alors qu'on est heureux. PYRRHUS. A la voix du malheur pourrais-je être insensible ? Non, vous...
Pagina 21 - ... abuser... au nom de tous les dieux... Tu ne me réponds rien ! tu détournes les yeux! Je ne puis te fléchir !... ô rochers ! ô rivages! Vous, mes seuls compagnons , ô vous, monstres sauvages, ( Car je n'ai plus que vous à qui ma voix , hélas ! Puisse adresser des cris que l'on n'écoute pas, ) Témoins accoutumés de ma plainte inutile, Voyez ce que m'a fait le fils du grand Achille...
Pagina 41 - ... pourquoi dans quelques parties du royaume on doit l'avoir en horreur. Indépendamment des grandes divisions qui sont connues sous le nom de pays de grandes gabelles, de pays de petites gabelles, de pays de saline, de pays redîmes et de pays exempts...
Pagina 41 - ... des peines graves à l'exercice de ce commerce illicite. Ainsi s'est élevée de toutes parts dans le royaume une guerre intestine et funeste.
Pagina 93 - II y avoit autrefois chez les Turcs de fréquentes conteftations touchant la préféance entre les gens de guerre & les gens de loi. Le Grand Seigneur, pour les mettre d'accord , déclara que la main, gauche feroit déformais la plus honorable parmi les gens de guerre , & la main droite parmi les gens de loi^ ainfi quand ces deux corps marchent enfemble, chacun croit être dans la place d'honneur. Combien de fois at-on vu...
Pagina 21 - Et ma crédulité doit-elle être punie? Rougis d'en abuser... au nom de tous les dieux... Tu ne me réponds rien ! tu détournes les yeux! Je ne puis te fléchir !... ô rochers ! ô rivages! Vous, mes seuls compagnons , ô vous, monstres sauvages, ( Car je n'ai plus...
Pagina 13 - ... nos exploits , non plus qu'à son malheur. Mais , s'il savoit qu'Ulysse a touché ce rivage , Nous devons , vous et moi , tout craindre de sa rage. C'est la ruse , en un mot , qui seule dans vos mains Fera passer ces traits dont les coups sont certains, Ces traits , dépôt fatal , trésor cher et terrible , Armes d'un demi-dieu , qui l'ont fait invincible. Je connois votre cœur, il feint malaisément; Sans doute il n'est pas né pour le déguisement : Mais le prix en est doux, Seigneur; c'est...
Pagina 12 - Ont au pied de ces murs conduit votre courage, Et qui de vos bienfaits vous payant par l'outrage , Près du tombeau d'Achille ont dépouillé son fils , De vos exploits, des siens, vous ont ravi le prix, Et, préférant Ulysse, ont à votre prière Refusé l'héritage et l'armure d'un père. Contre moi-même alors, s'il le faut, éclatez En reproches amers par le courroux dictés, Sans craindre que ma gloire en...
Pagina 59 - ... qu'ils peuvent quitter ces lieux. Ces pauvres gens qui l'aimoient comme un père , demandent par quel crime ils ont pu lui déplaire.
Pagina 21 - Car je n'ai plus que vous à qui m'a voix , hélas ! Puisse adresser des cris que l'on n'écoute pas ! Témoins accoutumés de ma plainte inutile. Voyez ce que m'a fait le fils du grand Achille. Il promet de m'ôter de ces tristes climats, II jure qu'à mon père il conduira mes pas; Et quand il me...

Bibliografische gegevens