Encyclopédie méthodique, ou, par ordre de matières, Volume 2

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 219 - ... le combat. Pendant qu'avec un air assuré il s'avance pour recevoir la parole de ces braves gens, ceux-ci , toujours en garde, craignent la surprise de quelque nouvelle attaque ; leur effroyable décharge met les nôtres en furie. On ne voit plus que carnage; le sang enivre le soldat, jusqu'à ce que le grand prince, qui ne put voir égorger ces lions comme de timides brebis, calma les courages émus, et joignit au plaisir de vaincre celui de pardonner.
Pagina 115 - La chevalerie feule, par une fuite de ce fentiment , aufli ancien que notre nation , donnoit aux gentilshommes le droit d'avoir un fceau : tous les monumens anciens font foi de cette vérité , qui a été unanimement reconnue par nos auteurs modernes. Le même auteur attribue encore aux chevaliers le privilège de porter au doigt un anneau qui leur fervoit de cachet. Mais nous manquons des témoignages néceflaires pour appuyer ce fentiment.
Pagina 250 - Ce n'est pas là tout, répliqua M. de Valence ; c'est que je vous supplie de me faire diacre. Volontiers, lui dit M. de Paris. Vous n'en serez pas quitte pour ces deux grâces, Monseigneur, interrompit M.
Pagina 158 - Je vais, lui dit ce prince, à Rome où l'on m'appelle. — Quoi faire? — L'assiéger. — L'entreprise est fort belle, Et digne seulement d'Alexandre ou de vous : Mais, Rome prise enfin, seigneur, où courons-nous?
Pagina 108 - D'un amour mutuel me ravit l'espérance. Dans cette juste défiance Je ne voulus jamais devenir ton vainqueur : Et, ne comptant pour rien, dans l'ardeur de te plaire, Du plaisir d'être aimé la douceur étrangère, Au seul plaisir d'aimer j'abandonnai mon cœur.
Pagina 456 - Après quelques oraifons prononcées fur le patient , on lui lioit la main droite avec le pied gauche, & la main gauche avec le pied droit, & dans cet état on le jettoit à l'eau ; s'il furnageoit on le traitoit en criminel , s'il enfonçoit il étoit déclaré innocent.
Pagina 323 - Si cet amour pour la vérité. n'a point pafle jufqu'à nous dans toute la pureté de l'âge d'or de la Chevalerie , du moins at-il produit un tel mépris pour ceux qui l'altèrent , que l'on a toujours regardé un démenti comme l'outrage le plus fanglant& le plus irréparable qu'un homme d'honneur pût recevoir.
Pagina 455 - ... le ciel de fon innocence : quelquefois une lance à la main , il déclaroit qu'il étoit prêt à foutenir par le fer ce qu'il affirmoit par ferment ; mais l'ufage le plus ordinaire...
Pagina 41 - Lorfque les combats fe faifoient à cheval , on armoit les combattans de toutes pièces ; les armes étoient bénites par un prêtre avec beaucoup de cérémonies ; chacun des combattans juroit qu'il n'avoit point de charmes fur lui...

Bibliografische gegevens