Hymne au soleil, suivi de plusieurs morceaux du même genre

Voorkant
Aux dépens de la Compagnie, 1781 - 138 pagina's
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina xiii - Quand les poètes veulent charmer l'imagination des hommes, ils les conduisent loin des grandes villes; ils leur font oublier le luxe de leur siècle ; ils les ramènent à l'âge d'or; ils représentent des bergers dansant sur l'herbe fleurie à l'ombre d'un bocage, dans une saison délicieuse...
Pagina 52 - Loire magnifique j qui roule majeftueufement tes ondes bienraifantes fous un ciel toujours ferein , je n'irai plus fur tes bords enchantés, oubliant les malheureux humains & les foins de cette vie , admirer ces riches tableaux , ces payfages gracieux que le miroir de tes eaux reproduit, & perpétue le long de ton cours. Pour la dernière fois , hélas ! j'ai vu ces rives fécondes embaumées au Printemps par les fleurs , & bordées de vignobles heureux , qui rendent au loin...
Pagina 65 - ... que j'ai plantés , que mes yeux ont vu croître , quand 'je viendrai , en m'attendriflant , vous demander d'une voix prefque éteinte , un de vos rameaux pour foutenir mes bras défaillans & ma marche chancelante ; alors , abandonné du monde entier , trifte rebut de l'humanité , toute ma...
Pagina 64 - ... mon vifage , & courbé fous fes coups mon corps appefanti , beaux arbres que j'ai plantés , que mes yeux ont vu croître , quand 'je viendrai , en...
Pagina xxxi - ... certitude des oracles qui me rassure, mais la certitude de la mort. Timide ou courageux , il faut que l'homme meure. Voilà ce que Jupiter a dit, et rV>i.
Pagina 122 - Nature ! Toujours belle fans impofture , Tu plais en tout temps , en tous lieux. Non , il n'eft que toi d'immortelle ; Toujours vraie & toujours nouvelle, Tu charmes le cœur & les yeux.
Pagina 64 - Printemps de la vie, jeunefle riante, quand les fleurs dont tu embellis maintenant mon front fe feront flétries ; quand le feu du...
Pagina 53 - Dieu fans doute) defcendanr des céleftes régions , s'approcha de ma couche funèbre j & me fit entendre ces paroles,, qui feront toujours préfentes à ma mémoire. " Amant de la nature } me dit-il, « fors des ombres du trépas , lève-toi...
Pagina xxiv - ... sors, à des plaisirs qui , en les séduisant, les trompent. O Dieu » qui verses tous les dons, Dieu à qui les orages et la foudre » obéissent , écarte de l'homme cette erreur insensée ; daigne » éclairer son âme ; attire-la jusqu'à cette raison éternelle qui te
Pagina xxix - Labiénus , que je demande ? Si j'aime mieux mourir libre , les armes à la main , que de vivre sous un tyran ; si cette vie n'est rien que le retardement d'une vie heureuse et durable ; s'il ya quelque force au monde qui puisse nuire à l'homme de...

Bibliografische gegevens