La Revolution française: revue d'histoire contemporaine, Volume 30

Voorkant
Charavay frères, 1896
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Overige edities - Alles bekijken

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 10 - ... conséquences et de l'instant d'exécuter mon projet. S'il se passe quelques jours, je continuerai mes mémoires : si je n'ai pas le temps de les conduire bien loin, je m'en consolerai. Il existe assez de choses, en réunissant toutes celles que j'ai écrites et qui sont dans les trois dépôts, pour éclaircir beaucoup de faits et concourir à la justification de bien des personnes. Voilà le soin que je vous laisse, il vous exprime assez toute mon estime. Disposez de ces objets en maître absolu,...
Pagina 15 - Après un instant de chuchotterie, le président a répondu en balbutiant que ces pièces étaient encore pour la plupart sous les scellés, chez les accusés; que l'on ferait procéder à la levée de ceux-ci et qu'en attendant, les débats commenceraient. Mais, Jany, j'ai entendu cela bien distinctement de mes deux oreilles! Je regardais si ce n'était point un songe; je me demandais si la postérité saurait cela, si elle pourrait le croire! Eh bien!
Pagina 7 - C'est moi qui me suis chargée du triste office de la préparer au, coup qu'elle n'attendait guère , et de le lui annoncer ; j'étais sûre d'y apporter les adoucissemens qu'un autre eût peut-être difficilement trouvés , parce qu'il n'ya guère que ma position qui pût me faire aussi bien partager sa douleur. Cette circonstance a fait qu'on l'envoie chez moi ; nous mangeons ensemble , et elle aime à passer près de moi la plus grande partie des jours ; j'en travaille bien moins , mais je suis...
Pagina 386 - Allons, enfants de la Courtille, Le jour de boire est arrivé! C'est pour nous que le boudin grille, C'est pour nous qu'on l'a réservé...
Pagina 486 - Les mauvaises mœurs tuent les bonnes lois ; vous avez fait les lois : faites les mœurs. Continuez à diriger d'une main ferme et rapide le grand mouvement imprimé par le Peuple français à l'esprit humain , et complétez cet évangile de l'Égalité, qui doit triompher des préjugés les plus antiques, et renouveler la face du monde.
Pagina 7 - ... des jours; j'en travaille bien moins, mais je suis utile, et ce sentiment me fait goûter une sorte de charme que les tyrans ne connaissent pas. Je sais que B. va être immolé ; je trouve plus atroce que cela même la disposition qui interdit tout discours aux accusés. Tant qu'on pouvait parler, je me suis senti de la vocation pour la guillotine ; maintenant il n'ya plus de choix , et, massacrée ici ou jugée là , c'est la même chose. Je désirerais qu'il vous fût possible d'aller régulièrement...
Pagina 336 - Dans l'avant-propos ils disent que la nécessité de s'occuper uniquement de la défense de la République, les événements de la révolution, enfin les occupations et les fonctions publiques des auteurs sont les causes naturelles de cette suspension. En un temps où chacun jetait l'anathème aux vaincus de thermidor, les nouveaux éditeurs des Annales n'y songent point.
Pagina 346 - On a prétendu que Lavoisier avait imploré un sursis pour terminer certaines expériences. L'homme qui avait négligé de prendre un défenseur n'a pas dû descendre à la prière. Quant à cette réponse prêtée plus tard par Fourcroy au président du tribunal, « que la République n'avait plus besoin de savants et qu'un seul homme d'esprit suffisait à la tête des affaires », une telle phrase n'appartient pas certainement au langage de...
Pagina 266 - Instruction sur la manière d'inventorier et de conserver dans toute l'étendue de la République, tous les objets qui peuvent servir aux arts, aux sciences et à l'enseignement, proposée par la Commission temporaire des arts et adoptée par le comité d'instruction publique de la Convention nationale.
Pagina 10 - ... vous détachez de quoi que ce soit, que vous ne vous soyez procuré un double par copie. Mes dernières pensées sont nécessaires aux père et mère adoptifs de ma fille ; vous les leur communiquerez , si l'exemplaire que je leur destine manquait de leur parvenir. Adieu , Jany , je vous honore et vous aime ; je m'éteins en paix , en songeant que vous ferez revivre de moi tout ce que j'ai pu en faire connaître ; il ne manque que des détails , dont je ne tairais pas un seul si j'avais plus...

Bibliografische gegevens