Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub
[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

Dictionnaire

des ouvrages français

portant de fausses indications

des lieux d'impression et des imprimeurs.

Depuis le XVIe siècle jusqu'aux temps modernes.

Par

Émile Weller.

Leipzig,

Guillaume Engelmann.

1864.

W42

V.2

Un dictionnaire des imprimeurs et des libraires, supposés ou fictifs, sous quelque point de vue qu'on l'envisage, présentait une vaste lacune à remplir, quoiqu'en puisse dire certain „chef de la bibliographie française."

Le savant ouvrage de M. Quérard, intitulé La France littéraire, ne répond point suffisamment aux besoins littéraires, en ce qu'il ne donne pas, comme les lexiques allemands, les titres par ordre alphabétique, pour qu'on puisse chercher les écrits anonymes, dont les auteurs sont ignorés de la plupart du public; qu'il n'indique pas toutes les éditions; enfin qu'il y manque presque la totalité des ouvrages anonymes. D'ailleurs, La France littéraire ne commence qu'à l'année 1700, et c'est à une époque bien antérieure que les imprimeurs français sentirent la nécessité de se mettre en garde contre l'oppression tyrannique du pouvoir.

Il y avait donc lieu de refaire La France littéraire à l'aide de monographies bibliographiques commençant avec l'invention de l'imprimerie, et offrant, autant que possible, l'avantage d'être universel. C'est cette tâche que nous nous sommes efforcé de remplir.

Bien que nous ayons dû, pour composer ce volume, qui embrasse les livres français, puiser à des sources bibliographiques de toute espèce, il offre tant de matériaux nouveaux et qui n'avaient pas encore été colligés, qu'il pourrait prétendre à bon droit à être considéré comme un supplément aux ouvrages de M. M. Barbier et Quérard. En général, les imprimeurs fictifs, qui jouèrent un rôle assez important dans nos luttes politiques et religieuses, n'avaient jamais obtenu l'attention spéciale des savants; ce fut feu M. le baron Reiffenberg, ou, pour être

567954

« VorigeDoorgaan »