Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub
[merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small]

Chez Mme veuve A GASSE, Imprimeur - Libraire, rue des Poitevins, no 6.

[merged small][ocr errors]
[merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

NAC

[ocr errors]

а

NACELLE, s. f. On appelle ainsi, dans les profils, | assurer une place distingure parmi les architectes

s. . 'un membre quel qu'il soit, creux et taillé en denii- de son époque , et peut-ê re auroit-il peu mérité ovale. C'est ce que les ouvriers appellent gorge d'en obtenir une dans l'histoire de l'architecture, (voyez ce mot). On donne encore le nom de na- si l'homme dont il osa devenir lo rival, et sur lecelle à ce que l'on entend par scotie. Voy. Scotie. quel il réussit par intrigue à l'emporter deux fois,

ne lui eût donné une certaine célébrité. NAISSANCE, s. f. On désigne dans les mem- Nanni fut, en sculpture, élève de Raphaël de bres de l'architecture , par ce mot général, le lieu Monte-Lupo. Il fit dans sa jeunesse de petits ond'où semble sortir, et par conséquent naitre en vrages qui donnèrent de lui d'assez grandes esquelque sorte , la forme de tout corps, de toute pérances. A Rome, il travailla sous le sculpteur saillie qui se compose d'une partie protubérante Lorenzetto , exécuta quelques copies sous Michel et d'une partie rentrante. Tels sont ce qu'on ap- | Ange , et enfin il entra dans l'école d'architecture pelle les corbeaux, les troinpes, les consoles et d'Antoine San Gallo , qui l'occupa aux travaux de les congés.

l'église de Saint-Pierre , dont il avoit alors la diLe mot congé est plus usité aujourd'hui que rection. celui de naissance.

Après la mort de San Gallo, Michel Ange, qui Vitruve (liv. IV, ch. 7) donne à ce que nous lui succéda , se mit, comme l'on sait, à détruire appelons de l'un ou de l'autre de ces termes , le l'ouvrage de son prédécesseur. Il fit plus, il en nom d'apophygis , qui en grec signifie fuite. renvoya tous les agens. Nanni fut de ce nombre. Scaliger a proposé de lire , au lieu d'apophygis, Michel Ange dès-lors eut en lui un ennemi déapophysis, ce qui revient au mot naissance , et claré, qui se fit le chef de tous ses détracteurs, et signifie une éminence qui semble naître et sortir qui n'aspiroit à rien moins qu'à le supplanter dans d'un corps. C'est ainsi

que
les anatomistes

grecs la place d'architecte de Saint-Pierre. ont appelé les parties les plus éminentes des os. Il réussit d'abord à se faire adjuger au préjudice

Naissanco se dit de plus d'un objet en archi- de Michel Ange , mais surtout de la chose puolitecture, pour indiquer le point d'où part la courbe que, la restauration du pont antique de Saintequi le constitue. On dit :

Marie.

· Michel Ange avoit commencé cette opération NAISSANCE DE COLONNE. C'est , dans la colonne , sous le pontificat de Paul III. Jl avoit déjà procédé cette légère courbure en creux qui aboutit au petit anx moyens de réparer les piles et d'en refaire les membre carré en forme de listel, servant, si l'on fondations par encaissemens. A cet effet, il avoit peut dire, de pied à la colonne, et qui fait le amassé beaucoup de grands bois de charpente et commencement du fût. On la nomme aussi congé. de pierre travertine, dans la vue de donner à toute Voyez ce mot.

celle construction la plus grande solidité. A force d'intrigues, Nanni parvint à capter la confiance

વે NAISSANCE DE VOUTE. C'est le commencement d'une commission

d'une commission que le pape avoit chargée de la de la courbure d'une voûte , et qui se forme par surveillance de ces travaux. Il alléguoit que Miles retombées ou premières assises, lesquelles peu chel Ange étoit trop âgé pour s'y livrer. Il obrint vent être élevées sans le secours d'un cintre, et enfin l'adjudication de l'ouvrage. peuvent subsister encore après que la voûte est Son premier soin fut de vendre à son profit les tombée.

matériaux qu'avoit ainassés Michel Ange. Au lieu

de renforcer les piles , il s'étudia à en alléger la NAISSANCES D'enduit. Ce sont, dans les enduits, construction en y employant une foible maçoncertaines plates-bandes au circuit des croisées et nerie. Michel Ange avoit prédit ce qui ne tarda ailleurs, qui ne sont ordinairement distinguées que pas à arriver. Passant un jour à cheval avec Vasari par du badigeon, par des panneaux de crépi, ou sur le pont terminé, passons víte, lui dit-il, d'enduit qu'elles entourent.

pont tremble sous nous. Effectivement, il fut ren

versé à la première forte inondation qui survint. NANNI DI Baccio Bigio, architecte et sculpteur | Voyez Vasari , tom. V!, pag: 274. florentin. On ignore l'époque de sa naissance et Arrivé à un âge qui ne lui permettoit plus de celle de sa mort. Il vivoit encore au temps où porter dans la conduite des travaux de SaintVasari, qui lui a consacré dans son ouvrage une

Pierre l'active surveillance dont ils avoient becourte noiice, écrivoit les vies des peintres. Voy. soin , Michel Ange prévoyoit que ses détracteurs Vasari, tom. VII, pag. 96 et 97.

pourroient bien profiter de son absence, soit pour Nanni n'a pas laissé d'ouvrages capables de lui i lui prêter des erreurs , soit pour lui en faire com

Diction. L'Archit. Tome III.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

ce

[ocr errors]
[ocr errors]

pouces d'eaut

[ocr errors]

que

mettre. Il avoit déjà présenté un successeur, qui, d'accord avec son enseinble , que par le mauvais fut trouvé trop jeune. Enfin il proposa Daniel de genre d'exécution qui est commun à toute celle Volterre. Nanni avoit si bien fait, qu'il étoit ordonnance. parvenu à s'insinuer auprès des commissaires de la fabrique. L'ancienne cabale de San Gallo le sou- NAPPE D'EAU, s. f. (Arch. hydr.) On entendl ' tenoit, et elle vint à bout de lui faire donner la ordinairement par nappe d'eau , une espèce de casepréférence sur Daniel de Volterre.

cade dont l'eau tombe en forme de nappe mince Déjà il étoit à l'ouvre, et il avoit commencé de sur une ligne droite, et telle est celle qu'on voit faire un pont de charpente, inutile pour le service en tête de l'allée d'eau à Versailles ,, ou bien sur des matériaux. Michel Ange l'apprend ; l’indi- une ligne courbe ou circulaire , comme sur les gnation lui rend toute la vivacité de la jeunesse. bords d'un bassin ou d'une vasque ronde. Les Il va sur-le-champ trouver le pape, et lui dénonce plus belles nappes sonl les plus garnies, c'est-àle choix que vient de faire la fabrique. On m'a dire, celles dont la lame d'eau est continne et donné, dit-il, un successeur ; je ne sais quel sans interruption ni brisure ; elles ne doivent

pas bomme c'est ; mais si les commissaires de votre tomber d'une grande bauleur, parce qu'elles se Sainteté le connoissent, et s'ils me trouvent de déchirent. Pour éviter ce déchirement, on ne trop, je demande à retourner à Florence. Le pape donne aux grandes nappes que deux appaisa Michel Ange, manda les commissaires de par pied courant, et un aux petites nuppes des la fabrique, pour qu'ils eussent à rendre compte buffeis et pyramides. Lorsqu'on n'a pas assez d'eau de leur conduite. Ceux-ci allégnèrent des erreurs pour suivre ces proportions, on déchire la nappe, et des mal-façons dans la construction, qui, di- ce qui se fait en pratiquant des ressauts sur les soient-ils, menaçoit ruine. Soupçonnant bien que bords de la coupe de marbre ou do plomb, découces allégations pouvoient n’être que les échos de pée en forme du coquille ; de manière l'eau ne l'envie et de l'intrigue, le pape envoya vérifier iombe que par lames interrompues, il est vrai, par un homme de confiance, les faits avancés par mais qui n'ont guère moins d'agrément qu'une belle les commissaires , avec injonction à Nanni d'ad- nuppe, quand elles sont bien ménagées. Quelquefois. ministrer les preuves des erreurs dont on parloit. on lail courir les eaux dans un canal ondulé qui leur Cet éclaircis ement justifia Miebel Ange et dé- donne plus d'effet et de brillanı.. Dans les vasques. voila les menées secrétes de Nanni , qui fut igno- de la place de Saint-Pierre, l'eau tombe en nappe minieusement congédié. On se rappela alors les lisse de la première coupe creuse sur une seconde bévues qu'il avoit commises quelques années and coquille bombée et sculpiéeen écailles, sur lesquelparavant dans la restauration du pont de Sainte- les l'eau ruissèle , se brise et acquiert un effet brilMarie ; on se souvint que, s'étant fait fort de ne · lanté qui contraste avec le luisubi uniforme de la toyer à pen de frais le port d’Ancône, il l'avoit nappe supérieure. Quelques foutaines de Paris plus encombré en quelques jours, que la mer ue nous offrent d'assez belles nappes d'eau toml'avoit fait en dix ans.

bante, telles qu'au Château-d'eau du boulevard Nanni fut un de ces hommes, comme il Bɔndi, et surtout à la fontaine des Innocens, o aura toujours , qui doivent précisément à leur l'on a tiré un si beureux parti des façades sculpmédiocrité funds de confiance en eux-mêmes, tées par le célèbre Jean Goujon. On regrette que qui en impose à ce grand nombre d'hommes, dont la fontaine de Grenelle ne soit pas entourée de

à le besoia est de croire au mérite sur parole, belles nappes d'eau, qui par leur éclat et leur n'importe de qui , mêine de ceux qui se vantent mouvement, ajouteroient un nouveau prix aux enx-mêmes. Il auroit pu être bon en seconde sculptures de Bouchardon. L'habile statuaire en ligne. Pour avoir voulu aspirer au premier rang, sentoit bien la nécessité dans la composition de on ne sauroit lui en donner aucun.

son monument dont il a fait lui-même la critin Si l'on juge de son goût et de son talent par que, en indiquant la place que les eaux devoient quelques-uns des édifices qu'il a laissés, il fut occuper, par des bouillons de marbre sculpté. très-certainement inférieur à tous les architectes L'habile architecte à qui nous devons l'un des de son époque. On ne sauroit trouver de qualité plus beaux monumens de Paris, l'Ecole de méderemarquable dans le palais de Ricci, situé rue cine, avoit eu l'idée de nous faire apercevoir une Giulia. On est d'accord que la partie du palais vaste nuppe d'eau à travers les colonnes du périlyle Matlei, construite sur ses dessins, est inférieure d'un temple qu'on auroit pu nommer celuide Nep. à l'autre. Le palais Salviati, qu'il a élevé à la tune, et dont cette nappe argentée auroit voilé le Longara, est sans doule un édifice important par sanctuaire. Il n'a

pas

entièrement réalisé son prosa masse, mais d'une disposition peu remarqua- | jet, contrarié par des vues d'une étroite écono. ble, d'un goût assez maussade ; les bossages em- mie sans les eaux et dans la disposition pittoresployés dans sa façade n'y produisent que l'effet que de l'édifice, qui, au moyen de jours adroide la lourdeur, au lieu de l'impression de force iement ménagés, auroit produit un bel effet de el de sévérité qui doit résulier de leur emploi. clair-obscur. Nous devons à la mémoire de JacLes détails de toute cette architecture de sont tqnes Goudoin, ainsi qu'à l'honneur de notre

y en

ce

« VorigeDoorgaan »