Pagina-afbeeldingen
PDF

Pr., t. III, col. 1398); — Louis et Frédéric le Court de Sainte-Marie servirent, pendant l'émigration, comme officiers dans l'armée de Condé et furent décorés ; — Anne-Antoine le Court de Béru, seigneur de Poilly, officier général, chevalier de l'ordre de Saint-Louis, de NotreDame-du-Mont-Carmel et de Saint-Lazare-de-Jérusalem, décédé en 1814 ; — Pierre le Court de la Villethassetz, chef des partisans royaux , surnommé, dans les campagnes de l'Ouest, Erma li Cort", se distingua par un grand nombre de traits de courage et reçut de Sa Majesté une lettre d'honneur ainsi conçue :

« LoUIs, par la grâce de Dieu, roi de France et de Navarre, — sur le » compte qui nous a été rendu du dévouement et de la fidélité dont le » sieur le Court de la Villethassetz nous a donné des preuves, en com» battant avec valeur dans nos armées royales de l'Ouest, voulant témoigner audit sieur le Court la satisfaction que nous éprouvons de ses services et lui en donner une marque qui en conserve le souvenir dans sa famille, nous avons résolu de lui adresser et lui adressons la présente, signée de notre main, comme un gage de notre bienveillance royale. — Donné au château des Tuileries, le 11 juillet, l'an de grâce » 1817, et de notre règne le vingt-troisième.

» Signé : LoUIs ; par le roi, le ministre secrétaire d'Etat de la guerre signé : marquis de la ToUR-MAUBoURG ; 30 juin 1821. »

AIIiances. – Les le Court se sont alliés : aux le Gran de Villeneuve ; — aux Sauvaget, barons des Clos ; aux de la Roche et aux Milon ; — aux Berthault de la Châtaignerais ; aux Picart; aux Louvel de Montmartin, 1648; — aux Petit d'Asthie, en 1785 ; — aux Saint-Pern ; Frédéric-Prosper le Court de la Villethassetz épousa, le 14 avril 1832, Mlle Augustine de Saint-Pern, fille d'Auguste-Bertrand, marquis de Saint-Pern de Coëllan ;— enfin les le Court se sont alliés aux Chevré, Godin, Halna, Saint-Dénoual ; Gouéon de Balisson ; Gigot de la Lande, Bagatz, Paulmie de la Boucaille, Pinel, Piron, Pinart, l'Escu, le Denais, la Fresnaye, Buffier de Tragors, Rosty, Rivel, Abraham, Courtois, Troussier, Quétier, l'Enfant, de Larretz, l'Abbé, du Parc, Boschier, de Rimon, Glé, de Couespelle, de la Marzue, de Champcontour, de la Motte, de Vauclerc, etc.

* Le mot Hermès reparait ici avec une nouvelle signification, car si Hermès est la manifestation de l'intelligence appliquée aux œuvres de génie, il a aussi d'autres attributs : il est messager des Dieux, leur chargé d'affaires, leur diplomate, et c'est précisément le rôle que Pierre le Court de la Villethassetz, surnommé Erma li Cort, eut dans les campagnes de l'Ouest.

TOME II. 21

Armes. D'azur à l'aigle éployée d'or.

Devise. — Le droit chemin est li court.

[subsumed][subsumed][graphic]

DEUXIÈME CROISADE.

DE 1145 A 1179.

[ocr errors][merged small]

TROISIÈME CROISADE.

QUATRIÈME CROISADE.

DE 1199 A 1212.

Goulaine.................. 115

Ruffier ................... 59
Saint-Brice................ 60
Saint-Gilles. .............. 60
Sérent.................... 62
Tinténiac................. 64
Tournemine............... 65
Trémereuc................ 66
Trésiguidy................ 67
Vitré..................... 67
Guerche.................. 75
Largez (Bardoul du)....... 76
L'Espine.............. .. .. 76
Orenges (Guillaume d')...... 77
Soligné...... • • • • • • • • • • • • • 77

Léon (Adam de)........... 99

Rohan (Alain, vicomte de).. 100

Sérent (Josselin de)........ 100

De la Tour du Pin......... 100

Trémigon................. 112

Vitré (André de)........... 113

La Roche-Saint-André.. ..... 120

« VorigeDoorgaan »