Journal du Comte de Chambord (1846-1883) - Carnets inédits

Couverture
Francois-Xavier de Guibert, 28 mai 2018 - 815 pages
0 Avis
Le comte de Chambord, petit-fils de Charles X, a été le dernier roi de France. Mais si le règne de Henri V n'a pas duré une semaine, en aout 1830, son influence politique et morale a persisté jusqu'à sa mort, en 1883. Éternel exilé, depuis son château de Frohsdorf en Autriche, il n'a cessé d'incarner le recours à la royauté légitime. On pensait que son Journal intime, tenu quotidiennement et pendant près de quarante ans à partir de 1846, avait été détruit sur son ordre, après sa mort. Il n'en était rien ! Au terme d'une longue enquête, Philippe Delorme l'a heureusement exhumé des archives privées où il sommeillait depuis plus d'un siècle. La redécouverte de ce témoignage essentiel sur l'histoire du XIXe siècle, remarquablement décrypté et annoté, constitue un événement d'une importance majeure, indispensable pour mieux comprendre les origines de la France contemporaine et la naissance de la République. À travers ces carnets défilent tous les grands acteurs de l'époque, les guerres et les révolutions, le règne de Napoléon III et la Commune. En 1873, le comte de Chambord, par son intransigeance, manquera de peu une restauration qu'une majorité de Français semblaient appeler de leurs voeux. Ses refus et ses réticences s'expliquent à la lecture de son Journal. On y découvre également la vie quotidienne, les plaisirs et les voyages, les peines et les devoirs d'un prince persuadé d'incarner la France éternelle, et dont le seul espoir restera jusqu'à son dernier souffle de retrouver le trône de ses ancêtres.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Informations bibliographiques