Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub
[blocks in formation]

PARIS
CHEZ DERACHE, RUE DU BOULOY, NO 17, Au 1er

or

[ocr errors]

1854.

2.4 MÉMOIRE SUR LA PHYCITE,

matière sucrée du Protococcus vulgaris (Phycée),

Par M. LAMY, Membre résidant.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

Dans un mémoire publié en juin 1852 par les Annales de Physique et de Chimie, j'ai fait connaître l'existence de deux substances nouvelles extraites du Protococcus vulgaris, Algue ou Phycée des plus simples , sous le rapport de l'organisation. L'une de ces substances , que j'ai nommée Phycite, a une saveur douce, fraîche, qui la rapproche des sucres ordinaires. Mais la facilité rare avec laquelle elle cristallise en beaux prismes transparents, sa composition élémentaire, sa résistance à l'action des ferments, et certains autres caractères, en la rendant intéressante au point de vue théorique, la différencient complètement des sucres ou matières sucrées jusqu'à présent connues.

Pour lever tous les doutes qui pouvaient rester sur la nature de cette substance, j'ai dû faire une étude plus approfondie de ses caractères, en m'attachant surtout à ceux d'entre eux qui étaient les plus importants. J'ai particulièrement donné mes soins à l'analyse élémentaire, à la détermination de la forme cristallographique et à l'action exercée par la chaleur.

Composition élémentaire. — Dans mon premier travail, j'avais indiqué à la Phycite la composition suivante :

Carbone.. 39,10
Hydrogène. 8,23
Oxygène... 52,67

[ocr errors]

100,00,

correspondant à la formule empirique

C''H50'.

[ocr errors]

Mais l'on sait combien sont délicates des déterminations de l'hydrogène dans des substances organiques. Quelques millièmes de cet élément , en plus ou en moins, peuvent correspondre, dans les formules représentatives, à un équivalent de plus ou de moins. J'ai donc fait de nouvelles analyses qui sont toutes venues confirmer les premières. Afin de donner la mesure de leur exactitude, j'ai analysé comparativement de la Phycite et du sucre candi blanc, dont la composition est parfaitement connue. Voici les nombres fournis par deux expériences où tout était semblable, dimensions des tubes, proportions des matières, durée et mode d'expérimentation.

Analyse N.° 1.

Poids de la phycite... 0,8 499
Eau de combustion. ... 0,3715

Acide carbonique. 0,7140
Composition en centièmes :

C = o... 39,22

8,27 0

52,51

H =

100,00 La composition théorique déduite de la formule C'H"50" donne :

39,33

8,25 O

52,42

[ocr errors]

C =
H =

100,00 L'accord relativement à l'hydrogène est aussi satisfaisant que possible.

« VorigeDoorgaan »