Le Cabinet historique: moniteur des bibliothèques et des archives, Volume 24

Voorkant
Louis Paris, Ulysse Robert
Au bureau du Cabinet historique, 1878
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles bekijken

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 280 - ... l'air joyeux et attendri; il est donc capable d'un sentiment tendre; je l'ai fixé longtemps, et voyez ce que c'est que l'imagination, j'ai cru qu'il avait jeté les yeux sur moi et qu'il cherchait à me reconnaître.
Pagina 273 - Marche, conseiller, chambellan ordinaire du Roy nostre sire et garde de la prévosté de Paris, salut. Savoir faisons que par devant Jehan...
Pagina 214 - Jubinal Lettres à M. le Comte de Salvandy sur quelques-uns des manuscrits de la bibliothèque royale de la Haye. Paris 1846, pag. 25.) Fünfte Gruppe. Die der fünften Gruppe angehörigen Handschriften enthalten ausschliesslich Lieder, die einem Dichter „Adans de la Hale...
Pagina 95 - ... morts huit mille hommes du party dudit duc, prenans gages de luy, et d'autres menues gens assez. Et crois, à ce que j'en ay peu entendre , qu'il y avoit bien dix huit mille personnes en tout...
Pagina 28 - Alsinois) ; avec plusieurs odes, hymnes, cantiques, épitaphes sur le même sujet (par P. de Ronsard, G. Denisot, Salm. Macrin, Nie. Bourbon, Cl. d'Espence, Ch. de Sainte-Marthe, J. Daurat, Jean Tagaut, Jacq. Bouju, J. Morel, P. des Mireurs, G. Bourquier : le tout publié par Nie. Denisot, comte d'Alsinois, avec la préface du seigneur des Essars, Nie. de Herberay). Paris, impr.
Pagina 274 - En tesmoing de ce nous avons mis en ces lettres le seel de la prevosté de Paris lan de grâce mil trois cenz vint et cinq le samedi avant la saint Vincent.
Pagina 209 - Handschriften Berustende in de Boekerij van het Provinciaal Genootschap van Kunsten en Wetenschappen in Noord-Brabant.
Pagina 181 - Mme la dauphine de Bavière où toute la cour lui faisoit merveilles, parce que de temps en temps elle venoit à Versailles, où elle causoit toujours avec le roi en particulier, qui avoit conservé beaucoup de considération pour elle. Son fils, qui s'étoit fait appeler le baron de Beauvais, avoit la capitainerie des plaines d'autour de Paris.
Pagina 285 - ... depuis de longues années sont nombreux, mais lorsqu'on connaîtra exactement ce que contiennent les cent soixante-neuf volumes dont elle se compose, on saura seulement alors quelle reconnaissance il faut avoir au généreux collectionneur qui a assuré à la France un des recueils les plus précieux qui aient été formés par un particulier. Le Département des Estampes de la Bibliothèque Nationale possédait déjà une collection considérable d'estampes relatives à l'Histoire de France,...

Bibliografische gegevens