Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub
[blocks in formation]

Tous droits réservés.

AVERTISSEMENT.

Il serait impossible dans un livre si élémentaire de faire un long exposé des principes de la prononciation portugaise. Nous l'avons figurée, à l'aide de signes faciles à comprendre, de la manière la plus exacte quand il y avait une parfaite identité de sons. Il y a cependant des sons élémentaires dans la langue portugaise, qui n'existent pas strictement dans la langue français. D'après les conseils d'un de nos amis qui a lu les feuil du premier cours nous y ajouterons donc quelques mots à ce sujet.

L'â tonique (le premier de cama) et l'a atonique (le second du même mot), ne correspondent pas précisément au son de l'a dans âme (1er cours, p. 1); celui-ci nous paraît néanmoins s'en rapprocher le plus; l'a de banane s'en rapprocherait peut-être encore davantage.

Les sons nasaux de ã, an, am fèrent sensiblement de

...

õ, on, om difun ... ... on, français. Pour ã, an, am prononcez l'a de banane, la bouche ouverte, accompagné de résonnance nasale, mais avec sonorité; et il faut bien se garder de faire entendre le son de l'm ou l'n.

Pour o, om, on il faut de même prononcer l'ô de tantôt avec résonnance nasale, ne faisant pas sonner l'm ni l'n.

Il faut appliquer le même procédé à la prononciation de em, im, um (é, i, où nasaux).

« VorigeDoorgaan »