La vie des peintres flamands, allemands et hollandois,: avec des portraits gravés en taille-douce, une indication de leurs principaux ouvrages, & des réflexions sur leurs différentes manieres, Volume 2

Voorkant
Chez Charles-Antoine Jombert, 1754
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 10 - Mes chers camarades, il faut, sans perdre de temps, risquer le tout pour le tout ; nous avons encore environ trois heures de jour; que le plus capable de nous prenne la palette et tâche de réparer ce qui est effacé ; pour moi, je donne ma voix à van...
Pagina 14 - Il le peignit à Anvers et alla lui-même pour le placer; le chapitre accourut pour le voir; en vain le peintre demanda-t-il jusqu'au lendemain pour le placer, disant que l'on en jugerait mieux. On ne se rendit point à tout ce qu'il put dire ; on fit venir des ouvriers, on le déroula ; mais quelle fut la surprise de van Dyck quand on vit le chapitre entier regarder...
Pagina 10 - ... de peur : Voilà un bras &. une tête qui ne font pas ce que j'ai fait hier de moins bien. Ce Tableau , qui eft un des plus beaux de Rubens , eft une defcente de croix que l'on voit encore aujourd'hui dans l'Eglife de Notre-Dame d'Anvers.
Pagina 2 - Virgile ne le fut point d'Hora„ ce ni d'Ovide. Jamais Rubens ne le fut „ d'aucun grand Peintre . . . Sandrart „ a prétendu que ce grand Artifte enga„ gea Jordaens à peindre en détrempe, „ pour lui faire perdre infenfiblement le „ goût du coloris. Loin de craindre d'être „ furpafle par Jordaens , Ritbem...
Pagina 67 - Auguftins 5 le vœu de Louis XIII. à genoux devant la chapelle de la Vierge à Notre-Dame , cinq grands tableaux dans le chapitre...
Pagina 14 - Les ignorants ont, de plus que leur bêtise, le tort d'être incapables d'un meilleur avis. Enfin, au bout de quatre ou cinq jours, il fut payé, mais de si mauvaise grâce que toute sa vie il n'a cessé d'en être indigné. Il retourna à Anvers et n'osa jamais parler de cette aventure, qui ne resta cependant pas secrète. Quelques amateurs, passant par Courtrai, virent ce tableau avec admiration et le publièrent.
Pagina 261 - Landschafter, bemerkt jedoch: „// represenloit la nature teile qu'il la voyoit; son genie borne ne lui a pas permis d'y rien ajouter , ni d'en faire un beau choix. Ses tableaux , quelquefois froids , plairont cependant toujours par...
Pagina 172 - Ses têtes de femmes sont gracieuses; ses têtes d'hommes ont beaucoup de caractère. Sa manière de colorier tient, tantôt de celle de Rubens et plus souvent elle approche de celle de Van Dyck. Il fondoit ses couleurs comme le dernier.
Pagina 88 - Senfîble à cette perte , il fe le fit apporter ; & fans aucun égard pour les perfonnes qu'il venoit de peindre, il traça le portrait de l'animal fur la même toile. Cette figure déplut , avec raifon , à ceux à qui le tableau étoit deftiné ; mais il ne voulut jamais l'erfacer , & il aima mieux ne pas vendre fon tableau.

Bibliografische gegevens