Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub
[merged small][merged small][graphic][merged small][merged small][merged small][merged small][graphic][graphic][merged small][merged small][merged small][graphic][graphic][ocr errors][merged small][merged small][merged small]

ᎠᎱ

BOURBONNAIS

PAR

LE Cle GEORGE DE SOULTRAIT

MEMBRE NON-RÉSIDANT DU COMITÉ DE LA LANGUE, DE L'HISTOIRE

[merged small][graphic][subsumed][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small]
[graphic][subsumed][merged small][subsumed][subsumed][subsumed]

INTRODUCTION.

'OUVRAGE que nous publions aujourd'hui est un Armorial et non un Nobiliaire. Que l'on n'y cherche donc pas l'appréciation de la position aristocratique des familles, et que l'on ne s'étonne point d'y trouver des armes bourgeoises. Notre seul but a été de décrire sans distinction toutes les armoiries du Bourbonnais, afin de donner le moyen d'attribuer les emblêmes héraldiques qui peuvent se rencontrer dans cette province.

Le blason ne peut plus être considéré comme un attentat contre les droits de l'homme et du citoyen, ni même comme un frivole passe-temps de la vanité; cette

[graphic]

science a maintenant sa place marquée parmi les connaissances nécessaires aux personnes qui s'occupent d'archéologie et d'histoire, aussi ne craignons-nous pas d'affirmer que des armoriaux bien faits seraient des travaux d'un grand secours dans les études qui ont le moyen-âge pour objet.

Bien pénétré de cette idée, nous avons publié dans le temps l'Armorial du Nivernais, et nous donnons aujourd'hui celui du Bourbonnais. Loin de nous la prétention d'avoir complètement atteint le but que nous nous étions proposé, mais, si nous n'avons pas réussi, ce n'est du moins pas faute de consciencieuses études, de recherches longues et patientes.

[ocr errors]

L'Armorial » se compose de quatre parties : la première renferme la description des armoiries des Sires et des Ducs de Bourbon, et de celles de leurs femmes; nous avons cru devoir y joindre les blasons des maisons souveraines et princières qui, issues de nos Ducs, appartiennent au Bourbonnais par leur origine.

Dans la seconde partie, nous donnons les armes des Évêques de Moulins et celles des Communautés religieuses. Dans la troisième, sont décrites les armes des Villes et des Corporations laïques.

Enfin la quatrième, beaucoup plus étendue, est consacrée aux Familles nobles et bourgeoises qui ont eu un blason régulier: chaque article donnant les noms des fiefs possédés par les familles, l'indication des châtellenies dans

« VorigeDoorgaan »