Œuvres d'histoire naturelle et de philosophie de Charles Bonnet ...

Voorkant
Chez S. Fauche, 1779
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 367 - ... une des branches d'un arbre , on adapte au tronçon un tube de verre qui contienne du mercure , on verra la fève élever -le mercure pendant...
Pagina 361 - Hari-s sots étiolés , humectée extérieurement avec une ihfufion d'encre, m'ait paru laifler pafler un peu de matière colorante , les principaux troncs des fibres ligneufes , placés immédiatement au deffous , n'en ont jamais été le moins du monde colorés ( XC. ) EN troifieme lieu , j'ai vu les vaifleaux féveux tendre en ligne droite vers les feuilles > & y porter en fort peu de temps le fuc coloré dont ils étoient remplis.
Pagina 369 - ... fort éloignées. Si la nature a prodigieufement varié les formes extérieures des corps organifés , elle n'a pas moins varié les moyens qu'elle a choifis pour les faire vivre , croître , multiplier. Parmi les animaux même, combien en eft-il où la circulation ne fuit pas les mêmes loix qu'elle obferve dans l'homme!
Pagina 92 - A l'approche de la nuit, la chaleur n'agiflant plus fur les feuilles & fur l'air contenu dans les trachées , la fève retourne vers les racines ; alors la furface inférieure commence à exercer fon autre fonction. La rofée s'élevant lentement de la terre , rencontre cette...
Pagina 263 - Mémoire sur la grande chenille à queue fourchue du saule, dans lequel on prouve, que la liqueur que cette chenille fait jaillir, est un véritable acide, et un acide très-actif. (Mém. math, de savants étrang., Paris, 1750, ii, pp.
Pagina 74 - L'air eft un terrein fertile , où les feuilles puifent abondamment des nourritures de toute efpece La nature a donné beaucoup de furface à ces racines aériennes , afin de les mettre en état de...
Pagina 352 - L'effet naturel de cette taille eft de procurer le développement d'un grand nombre de radicules qui ne fe feroient point développées fans cette opération : la fève qui n'auroit fervi qu'à prolonger une racine fimple , s'arrêtant à la coupe , ou dans fes environs , y développe les" germes des radicules qui s'y trouvoient logés.
Pagina 171 - CETTE preuve anatomique n'eft point auffi concluante en faveur de notre Auteur , qu'elle lui a paru l'être. MALPIGHI a obfervé la même particularité dans le Ver-à-foie. Le cœur de cet Infede , ou la grande artère , lui a paru fe partager en autant de parties qu'il ya d'anneaux. J'ai encore mieux vu ce fait fingulier dans mes Vers aquatiques qui fe multiplient par la fedlion (f).
Pagina 370 - Une autre partie de ce fuc retourne , par les mêmes vaifleaux , vers la racine ; d'où elle repaffe encore dans la tige. Par ce balancement qui fe répète plus ou moins , le fuc greffier reçoit déjà une forte de préparation : il fe perfectionne dans des vaifleaux plus déliés & dans les utricules.
Pagina 273 - ... facilement qu'il en eft de cette pomme comme de certains oignons , qui s'épuifent pour fournir au développement de la tige placée à leur centre. Si l'on met une pomme de chou fur un vafe plein d'eau , il fortira du tronçon beaucoup de racines ; la petite tige paroîtra bientôt ; elle montera & fleurira comme elle auroit fait en pleine terre.

Bibliografische gegevens