Mercure de France

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 56 - Histoire générale de la Chine, ou Annales de cet empire ; traduites du Tong-Kien-Kang-Mou, par le feu Père Joseph-AnneMarie de Moyriac de Mailla, jésuite françois, missionnaire à Pékin : publiées par M.
Pagina 161 - Les Auteurs ne mettront point leurs noms à -leurs Ouvrages, mais feulement une devife ou fentence , à leur choix. Ils la répéteront dans un billet cacheté, qui contiendra leur nom & leur adrefle.
Pagina 130 - Francaise, dans lesquels on fait connaître la nature du climat de cette contrée, les maladies qui attaquent les Européens nouvellement arrivés, et celles qui régnent sur les blancs et les noirs; des observations sur l'histoire naturelle du pays et sur la culture des terres, par M.
Pagina 118 - C'eft là où la vérité donne fcs leçons ; où les préjugés s'cvanouùTent ; où la prévention s'affoiblit ; où l'opinioii, qui gouverne tout, commence à perdre fes droits ; où nous apprenons à rabattre du prix des chofes que notre imagination fait nous furfaire ; enfin il me femble que dans la folitude nous n'avons que les befoins de la nature , qui, après tout font très - bornés ; & que dans la ville nous avons ceux de l'opinion, qui font immenfes.
Pagina 160 - Le fécond prix, également fondé par M. le Duc de Tallard , eft deftiné à une differtation littéraire.
Pagina 69 - Chacun y est tout ensemble souverain, et justiciable de chacun. Les lois de la société n'ont pas fait de préjudice à l'indépendance de l'état de nature, par rapport à l'erreur et à l'ignorance.
Pagina 68 - LA République des Lettres eft un Etat extrêmement libre. On n'y reconnoît que l'empire de la vérité &de la raifon, & fous leurs aufpices on fait la guerre innocemment à qui que ce foit, même à fes amis & à fes proches : car l'ufage va là aflez fouvent.
Pagina 35 - N'avoir de l'amour que les ailes, Duper en courant mille belles, En être la dupe à son tour, Et mourir d'ennui tête-à-tête, Pour faire chanter sa conquête, C'est l'amant du jour. Brillant dans la tracasserie, Forcé dans la plaisanterie, Obscurci par un nouveau tour ; Outré par delà l'hyperbole Et sublime dans le frivole, C'est l'esprit du jour.
Pagina 135 - Palais de Verfailles , ô le plus beau lieu de la terre , dans peu je ne te verrai plus ! Solitude aimable , où le Philofophe goûte en paix les fruits de la...
Pagina 145 - Soufcripteurs , -à qui on ne demande que leur engagement par écrit , de prendre & de payer les Cahiers en les recevant à mefure qu'ils paroîtront. Ceux qui ne retireront pas leuc Cahier à chaque époque , ne jouiront pas des avantages accordés aux Soulcripreijrs

Bibliografische gegevens