Romans, Volume 1

Voorkant
Antoine-Augustin Renouard, 1819
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 124 - Nous tromper dans nos entreprises. C'est à quoi nous sommes sujets; Le matin je fais des projets. Et le long du jour des sottises.
Pagina 267 - C'est une autre espèce de folie, dit. Martin. Vous savez que ces deux nations sont en guerre pour quelques arpents de neige vers le Canada , et qu'elles dépensent pour cette belle guerre beaucoup plus que tout le Canada ne vaut.
Pagina 187 - ... c'était un village abare que les Bulgares avaient brûlé, selon les lois du droit public. Ici des vieillards criblés de coups regardaient mourir leurs femmes égorgées, qui tenaient leurs enfants à leurs mamelles sanglantes ; là des filles éventrées après avoir assouvi les besoins naturels de quelques héros rendaient les derniers soupirs; d'autres, à demi brûlées, criaient qu'on achevât de leur donner la mort. Des cervelles étaient répandues sur la terre à côté de bras et de...
Pagina 15 - Les juges furent dans la douloureuse nécessité de réformer leur arrêt; mais ils condamnèrent Zadig à payer quatre cents onces d'or pour avoir dit qu'il n'avait point vu ce qu'il avait vu. Il fallut d'abord payer cette amende; après...
Pagina 297 - Qu'importe, dit le derviche, qu'il y ait du mal ou du bien? quand sa hautesse envoie un vaisseau en Egypte, s'embarrasse-t-elle si les souris qui sont dans le vaisseau sont à leur aise ou non ? Que faut-il donc faire?
Pagina 245 - Quand nous travaillons aux sucreries, et que la meule nous attrape le doigt, on nous coupe la main : quand nous voulons nous enfuir, on nous coupe la jambe : Je me suis trouvé dans les deux cas. C'est à ce prix que vous mangez du sucre en Europe.
Pagina 182 - II est démontré, disait-il, que les choses ne peuvent être autrement : car tout étant fait pour une fin, tout est nécessairement pour la meilleure fin. Remarquez bien que les nez ont été faits pour porter des lunettes, aussi avons-nous des lunettes.
Pagina 176 - N'êtes-vous pas honteux d'être malheureux , dans le temps qu'à yotre porte il ya un vieil automate qui ne pense à rien, et qui vit content? Vous avez raison, me répondit-il ; je me suis dit cent fois que je serais heureux si j'étais aussi sot que ma voisine , et cependant je ne voudrais pas d'un tel bonheur.
Pagina 183 - Cunégonde ; le troisième, de la voir tous les jours, et le quatrième d'entendre maître Pangloss, le plus grand philosophe de la province, et par conséquent de toute la terre. Un jour Cunégonde en se promenant auprès du château, dans le petit bois qu'on appelait parc, vit entre des broussailles le docteur Pangloss qui donnait une leçon de physique expérimentale2 à la femme de chambre de sa mère, petite brune très jolie et très docile.
Pagina 185 - Oh ! très volontiers, messieurs.» Et il boit. « C'en est assez, lui dit-on, vous voilà l'appui, le soutien, le défenseur, le héros des Bulgares; votre fortune est faite, et votre gloire est assurée.

Bibliografische gegevens