Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub

AR L É QU İN. Un Bracque... C'est un chien de chasse qu'un Bracque.

DIL AR A:

Je ne dis pas un Bracque, je vous dis un Bracmane.

ARLEQUIN, riant.

Un Bricmac... un Bracmane.

DIL AR A.

Oui, un Bracmane, un grand Docteur.

[ocr errors]

AR LE QU'I N. C'est donc un habile homme qu'un Bracmane?

DILARA.

Affurément.

ARLEQUIN Et vous en 'servez-vous, quand vous êtes malade?

DILARA,

Le voici. Je me retire.

SCE

SCE NE VIII.

Le SULTAN, le BRACMANE,

ARLEQUIN

Le BRACMANE, au Sultan. AIR 55. (Vous, qui vores moquez par vos ris)

Vous pouvez compter que voilà

Cette affaire finie;
Il ne faut faire pour cela

Qu'une cérémonie.

Le SULTAN.
Allons, Docteur, préparez-là

Pomptement, je vous prie. Le Sultan r'entre dans la chambre on eft le Prince.

SCENE IX. Le BRACMANE, ARLEQUIN.

Toute cette Scene elt de tête, ea ne consiste qui dans un jeu de Theatre. Arlequin dit au Bracmans qu'il veut lui rendre un service, een même tems il lui ôte de la barbe quelque chose qu'il met à terre « qu'il écrase comme si c'étoit ane punaise. Après ce lazzi, le Sultan' revient.

SCE,

SCENE X.

Le SULTAN, le BRACMANE, lc VISIR, ARLEQUIN.

Le SULTAN.

Hé-bien, Docteur. Tout est-il préparé!

Le B RA CM AN E.

Seigneur. Je n'ai besoin que du Grand-
Prêtre pour commencer la cérémonie.

Le SULTAN, au visir.
Vilir, qu'on le fasse venir.

(.le Visor fort.)

[ocr errors]

Le BRACMAN E. Comme il s'agit de chaffer le Demon Fou qui poffede le Prince, il faut pour cela implorer le secours du Dieu de l'hymence,

Le SULTAN.

Du Dicu de l'hymenée!

[ocr errors]

Le BRACMAN E. Oui. Ce n'est qu'en mariant le Prince avec l'Objet qui trouble sa raison, qu'on peut le guérir. Vous verrez.

AIR 187. ( Ah! mon mal ne vient que d'aimer)

Par là la fureur se calmer :
Ah! son mal ne vient que d'aimer !
L'amour cessera d'enflaminer

Si vivement son ame.
Ah! son mal ne vient que d'aimer !

Il lui faut une femme,

ARLEQUIN

Le grand Medecin !

Le SULTA N.

Hé-bien, soit. Voyons ce que le mariage opérera.' J'aperçois déjà le GrandPrêtre. Qu'on fasse venir le Prince & ma Fille.

SCENE XI.

Le SULTAN, le BRACMANE, ARLEQUIN, le GRANDPRESTRE & fa Suite.

Le BRACMANE, au Sultan.

Seigneur. Permettez-moi de parler en particulier au Grand-Prêtre.

[ocr errors]

Le Sultan lui fait ligne de la tête qu'il y consene. Alors le Bracmane s'aproche du Grand-Prêtre, lui parle à l'oreille , lui fait voir quelques endroits de Jon livre, tout cela comiquement. Cette Scen muerte est interrompuë par l'arrivée du Prince of de Zélica. La Prince est conduit par le Boftangi, e la Princelle s'appuye jur Dilara.

'S CE N E XII.

& derniere.

Le SULTAN, le BRACMANE,

le GRAND-PRESTRE, &fa Suite,
ARLEQUIN, le PRINCE,
ZELICA, le BOSTANGI,
DILARA.

ARĻEQUIN, apercevant la Princesse , dit

(tout épouvantag Voici la Princesse. Gare, gare!

DILARA, à Arlequin.
Oh! ne craignez rien, on l'a voilée.

Le BOSTANGI. De peur qu'elle n'enflammât le GrandPrêtre & sa Suite.

ARLEQUI N. On a bien fait. Diable! C'est une matie. re bien combustible. Tome III,

I

(on

[ocr errors]
« VorigeDoorgaan »