Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub

(on dreje un Autel.) Le Prince e la Princeffe y font conduits. Le Grand. Prêtre prend la main du Prince, o la met dans celle de Zélica; e pendant qu'il chante le couplet suivant, le Bracmane à terre devant l'Autel fait des contorsions de Magicien, qui donnent du jeu à Arlequin.

Le GRAND-PRESTRE.
AIR 45. (Je ne veux point troubler votre ignorance)

Hymen, guéris l'amoureuse folie
De ce Mortel privé de jugement;
Fais ton effet;. que ta chaine le lie;
Sers d'élebore, Hymen, à cet Amant,

Le BRACMANE, se relevant. Les voilà marier. De la joye, de la joye! le Prince est guéri.

Le SULTA. N.

Quoi, déjà !

Le BRACMAN E.

Jugez-en vous-même.

Le PRINCE, fait connoitre par ses geltes qu'il of r’entré dans son bon sens; ex re jettant aux

(pieds du Sulian, il lui dit: AIR S. (Quand le péril est agréable) Penetré de reconnoiffance,

Seigneur, j'embrasse vos genoux.
Ah! Sans vos bontez...
Le SU L T A N.

Levez-vous.
Il n'est plus en démence!

(même Air.)
Vous avez donc repris l'usage
De votre bon sens?
Le PRINCE.

Oui, Seigneur,
Je suis guéri.

Le SUL T A N.

· Ciel! Quel bonheur!

ARLEQUIN
Comment diable, il est sage!
Vivent les Bracmanes.

Arlequin faute au cou du Braemane. Il em
brasse ensuite fon Maitre, puis le Sultan, qui eps-
brasse à son tour le Prince.
Le PRINCE,

au Sultan,
AIR 79. (Le joli belle Meûniere)
Vous avez de la Princesse
Joint le fort au mien....

Le SUL TA N.
Que l'on célébre sans cesse
I 2

Cet

[ocr errors]

Cet heureux lien :'
Il regarde, il interesse

Tout Carizmien.
CHOEUR, de la suite du grand Prêtre.

Il regarde, il interesse
Tout Carizmien.

Le PRINCE, au Sultan.
Aux 100. (Par bonheur, ou par malheur)

Des nouds fi charmans, Seigneur,
Vont faire tout mon bonheur,

(se tournant vers la Princesse. )
Si Zélica , fi ma-Reine
N'en gémit point en secret.

ZELICA.
Ah! J'ay trop plaint votre peine,
Pour me donner à regret.

Le SUL T A N.
A IX 52. (Lon-lan-la, derirette)

O l'agreable changement !
Il a repris le jugenient,
Lonlanla , derirette.

AR LE QUI N.
L'hymen fait ces prodiges-là,

Lonlanla, derira.
Io, hymen.

CHOEUR;

C H 0 E U R.
Refrain de l'AIR 208. ( De M. de la Coste.)

Io , hymen, hymen, zo
10, hymen, hymen, zo

(On danje.)

V AUD EVILLE.

Premier couplet.
Le GRAND-PRETRE.
AIR 208. (De M. de la Coffe.)
Dieu des Epoux

bisa
Tu gueris les Amans foux.
Fontaine de fapience,

Ton admirable eau Ote à l'amour la violence. lo, hymen, hymer,, ž0.

CHOE U R.
20, hymen, &c.

Second complet.
DI LARA.
Au Freluquet

bis,
L'amour donne du caquet;
Mais, loin d'étourdir fa Belle ,

Il ne dit plus mot,
Dès qu'il voit son Epouse en elle.
le, hymen, hymen, zo.

I 3 CHOEUR

[ocr errors]

C H 0 E U R.

Jo, hymen , &c.

Troisiéme couplet.
Le BOSTANGI.

bis.

Lucas amant
Dormoit à peine un moment
Mais, depuis que l'hymenée

L'a joint à Margot,
Il dort la graffe matinée.
lo , hymen , hymen, zo.

C H O U R %, hymen, &c.

Quatriéme couples
ARLEQUIN

En galopant,
Un jeune cheval fringant
Va toute la matinée ;

Mais il va le trot...

}

DILARA Dites le pas l'apresdinée. Io, hymen, hyinen, jo.

CHO EU R.

Io, hymen, &c.

« VorigeDoorgaan »