Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub
[ocr errors]

SCENE XIV. Les ACTEURS de la Scene précedente.

MERLIN dans les airs fur fon char tiré par deux Griffons.

M ERL I N.
AIR 14. (Voulez-vous savoir qui des deux )

Mes Niéces, calmez vos douleurs.
Je veux pour essuyer vos pleurs,
Et reconnoître le service.

(montrant Arlequin e Pierrot.)
De ces deux fidelles Valets,
Qu'avec eux l'hymen vous uniffe,
Et comble vos tendres souhaits.

ZU L IM A. AIR I. (On n'aime point dans nos forêts)

Mais quoi, Seigneur, c'est donc enyain Que pour nous le sort favorable...

MERL I N.

[ocr errors]

Ce sort à votre Souverain
Aujourd'hui n'est point agréable.

HANIF 'bumiliant.
Seigneur, vous pouvez tout changer.

MER:

MERLIN

Je faurai vous dédommager,

Allez. Retirez-vous.

Zulima ww Hanif font une profonde reverence au Prophete, 's'en vont,

PIERROT.

Ma foi, les voilà tondus.

SCENE XV. MERLIN, ARLEQUIN, PIERROT ARGENTINE, DIAMANTINE.

ARLEQUIN, à Merlin, se brouillant.

En verité, grand Merlin... effectivement... Vos Niéces. ... assurément méritoient...

PIERRO T.

Enfin vous êtes trop obligeant , & nous vous sommes obligez de l'obligation...

MERLIN, les interrompant,
AIR 1o. (Mon pere, je viens devant vous)
Ce n'est pas tout. Enfans, je veux,

Par,

[ocr errors]

Par le pouvoir de ma baguette,
Vous rendre honnêtes-gens tous deux ,
Pour vivre dans cette retraite.
De dol, de malice paîtris ,
Vour pourriez m'en faire un Paris.

(frappant de sa baguette Arlequin e Pierrot.)
AIR 56. (Pour passer doucement la vie)

Sortez promptement de leurs ames,
Esprit affreux d'iniquité,'
Désirs gloutons, vices infâmes;
Faites place à la probité.

A chaque parole du Prophete , Arlequin esa Pierrot font comme s'ils sentoient en eux quelque changement. Ce qu'ils marquent l'un ou l'autre par des exclamations.

[ocr errors][merged small]

PIERROT.
AIR 12. (Amis, sans regreter Paris)
Je sens que l'honneur comme un dard
Vient d'entrer dans ma panse.

ARLEQUI N.
Et moi, déjà d'un franc Picard
Je me sens l'innocence.

ME R L I N.
AIR 28. (Pour faire honneur à la noce)
Venez dans cette journée,

Peuple,

Peuple, qui vivez fous mes loix.
Venez, accourez à ma voix,
Pour celébrer cet hymenée.

Venez dans cette journée ,
Peuple, qui vivez fous mes loix.
( Merlin disparoît avec son char.)

ARLEQUI N. Eh! où allez vous donc, mon Oncle? Ne voulez-vous pas être de la noce?

ARGENTIN E.
Il reviendra ce soir. Divertissons-nous.

DI AM AN TI N E.
AIR 9. (Quel plaisir de voir Claudine)

Marquez votre obéissance;
Peuple, soyez empressé.
Faites voir comme l'on danse
Dans le Monde Renversé.

S CE N'E XVI.

& derniere.

ARLEQUIN, PIERROT, ARGENTINE DIAMANTINE TROUPE d'Habitans du Monde Renversé.

[ocr errors]

Le Balet commence par quatre Danseurs qui dansent sur les mains. Tome III.

M

AR

ARGENTINE, après cette danse, leur dit :

Enfans, c'est assez. Que l'on danse presentement dans un goût Etranger , à la Françoise.

Quatre Danseurs en quatre Danseuses habillez Jingulièrement forment une danje, après laquelle se shantent les couplets fuivans.

B R A N L E.

Premier couplet.

[ocr errors]

A RG EN TI N E.
AIR 210. (De Monsieur Gillier.)

Qu'un Petit-Maître amoureux
Falle tout pour être heureux,
C'est le monde à l'ordinaire;
Mais qu'il fasse l'empressé,
Après qu'il a sù nous plaire,
C'est le monde renversé.

Second couplet.

ARLEQUI N.

Qu'une Coquette à trente ans
N'ait que cinq ou fix Amans,
C'est son monde à l'ordinaire;
Mais que d'un seul trait blessé

Son

« VorigeDoorgaan »