Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub

Troupe de Chanteurs.

La Foire a sur sa cceffure une bagnolette, a s'occupe à faire des neuds.

SCENE VIII. MEZZETIN, SCARAMOUCHE, le DOCTEUR TROUPE d'Acteurs Forains, l'OPERA, la FOIRE.

La FOIRE.

AIR 189. (Perrette, venez-tôt)

Que de vous revoir, Amis, je suis ravie !

La vie
M'est moins chere que vous.
Venez, que je vous embrasse tous,

( Elle embrasse ses AEteurs.)

Le DOCTE U R.'

AIR 233. (Parodié de Phaéton)
Que les Forains se réjouissent!
Que leurs plaintes finiffent !

O l'heureux tems!

o l'heureux tems, Qui rend la Foire à fes Enfans!

CHOEUR,

[merged small][ocr errors]

O l'heureux tems!

O l'heureux tems,
Qui rend la Foire à ses Enfans !

La FOIRE, à ses Acteurs.

Allez, courez, informez nos Amis de mon retour.

AIR 54. (Grimaudin)

Portez aussi cette nouvelle

Chez nos Jaloux.
Quand ils l'apprendront, puiffe-t-elle

Les rendre foux.
Je vois bien qu'avec eux je vais
Recommencer sur nouveaux frais.

(Tous les Acteurs Forains fortent.)

SCENE IX.

La FOIRE, l'OPERA.

L'OPERA, faisant l'action d'un homme qui

(compte de l'argent. Ho-çà, ma Coufine, il faut de l'exactitude pour ce que vous savez.

La

La FOIRE.

AIR 234. (Parodié d'Alceste.

Vous êtes, je le vois, Coufin, toujours le même.

L'OPERA.

Ne vous ai-je pas fait sortir des sombres lieux?

La FOI RE.

[ocr errors]

C'est par vous que je vis malgré mes Envieux;
Je ne puis trop payer cette faveur extrême.

Ensemble.
L'OPERA. Ah ! que ne fait-on pas pour

sauver ce qu'on aime ?
La FQIRE. Ah! que ne fait-on pas pour

l'argent, quand on l'aime?

S CE NE X.

La FOIRE, l'O P E RA,
M. VAUDE VILL E.

Jua FOIRE, allant du devant de M. Vaudeville

pour l'embraseros

Eh! voilà Monsieur Vaudeville mon cher Auteur!

M. VAUDE VILL E.
Ah! Madame, en croirai.je mes yeux ?
Tomo III.

T

AIR

ArR 82. (J'ai passé deux jours sans vous voir)

J'ai passé trois ans sans vouş. voir

Plus cruels qu'on ne pense.
Je difois dans mon désespoir

Avec toute la France:
Foire folette mes amours,
Etes-vous morte pour toujours ?

[ocr errors]

La FOIRE, montrant l'opera.

AIR 235. (Parodié de Rolland.)

Au genereux Cousin je dois ma délivrance;

Par fon fecours je revois la clarté.
Tout ce qu'il veut de ma reconnoissance,

C'est d'être exacte à remplir le traité.

M. V A U DE VILL E.

Quel définteressement ! Que je l'embrasse auffi.

(il embrasse l'Opera. )

L'O PER A.

Serviteur, mon Ami. Allons, flamberge au vent. Il faut frapper ici d'estoc & de taille.

La FOIRE.

Qui, Monsieur Vaudeville,

AIR 118. (Flon, fon.)

Echauffez votre veinez
Aiguisons bien nos traits;
Sur la folie humaine
Lançons mille couplets :

Flon, flon,
Larira, dondaine,

Flon, flon,
Larira, dondon.

L'OPERA.
A IR 236. (Parodié de Rolland.)

[blocks in formation]
« VorigeDoorgaan »