La médecine chez les Chinois

Voorkant
Plon, 1863 - 580 pagina's
0 Recensies
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Inhoudsopgave


Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 253 - il se forme autour de l'anus (kong-men) des taches rouges ou blanches, extrêmement petites, et souvent douloureuses et prurigineuses. Ce prurit peut gagner l'intérieur du gros intestin, et rend alors la marche impossible. Quelquefois le corps entier est soumis à ces démangeaisons pénibles
Pagina 254 - de petites taches, grosses comme un grain de sorgho, d'un roux cuivré, apparaissent en nombre variable au périnée, sur le scrotum, sur les fesses, et à la partie supérieure interne des cuisses. Peu à peu elles deviennent larges, humides,
Pagina ix - est certainement, au point de vue historique de la médecine , le plus curieux qui existe. Les plus habiles critiques chinois disent que le texte original ne subsiste plus tel qu'il est sorti des mains de l'auteur; mais ils croient sur de bonnes preuves qu'on n'a fait qu'en simplifier le style pour le mettre à la portée de tous les médecins. Quelques-uns soupçonnent qu'on a fondu, dans
Pagina 233 - vingtième jour; l'écoulement diminue peu à peu, change de couleur, devient blanc, et disparaît généralement vers le quarante-cinquième ou le cinquantième jour. Le traitement de celte maladie consiste à prendre dès le début certains médicaments et à suivre un régime très-sévère ; ainsi le
Pagina 241 - de blennorrhagie ; il arrive aussi fréquemment que l'ulcère siégeant sur le gland ou le prépuce, la peau de la verge est, par suite de l'inflammation, ramenée en avant, et qu'il ya alors impossibilité de découvrir le gland ; d'autres fois la peau est portée
Pagina 250 - accident consécutif d'un chancre, après un temps plus ou moins long, qu'une ulcération se forme sur une des deux glandes qui se trouvent à l'entrée de la
Pagina 233 - blanches ou rouges se montrent sur tout le corps, disparaissant à la pression, souvent douloureuses ou prurigineuses, et qui, excoriées, laissent échapper un liquide aqueux ; des démangeaisons extrêmes à l'anus , des taches au périnée, les gencives saignantes le
Pagina 3 - et leur usage, une sorte de tempérament qui leur est propre, et c'est par le moyen des pouls différents, qui sont comme les touches et les sons divers de cet instrument, qu'on peut juger de leur
Pagina ix - consignés dans un livre qui est venu jusqu'à nous. — Cet ouvrage (Nuei-king) est certainement, au point de vue historique de la médecine , le plus curieux qui existe. Les plus habiles critiques chinois disent que le
Pagina 4 - Le cœur est le viscère le plus parfait du corps, il est le frère aîné de l'intestin grêle. Sa mère est le foie; son fils, l'estomac ou la rate. Il a pour

Bibliografische gegevens