Mémoires sur Mirabeau et son époque: sa vie littéraire et privée, sa conduite politique à l'Assemblée nationale, et ses relations avec les principaux personnages de son temps, Volume 3

Voorkant
Bossanges frères, 1824
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 452 - êtes-vous bien sûrs que tant d'hommes »sans pain vous laisseront tranquillement savou»rer les mets dont vous n'aurez voulu diminuer »ni le nombre ni la délicatesse?... Non, vous »périrez; et, dans la conflagration universelle »que vous ne frémissez pas d'allumer, la perte " de votre honneur ne sauvera pas une seule de
Pagina 194 - par le choix de la victime. Ainsi périt le » dernier des Gracques de la main des patriciens ; » mais, atteint du coup mortel, il lança de la » poussière vers le ciel, et de cette poussière » naquit Marius ; Marius, moins grand pour » avoir vaincu les Cimbres que pour avoir
Pagina 346 - ordres affreux qui régnent dans la capitale. Le » chef de la nation vient avec confiance au milieu »de ses représentants, leur témoigner sa peine, »et les inviter à trouver les moyens de ramener » l'ordre et le calme. »Je sais qu'on a donné d'injustes préventions; »je sais qu'on a osé publier que vos personnes »n'étaient pas en sûreté
Pagina 194 - Dans tous les pays, dans tous les âges, les » grands ont implacablement poursuivi les amis » du peuple; et si, par je ne sais quelle combinai»son de la fortune, il s'en est élevé quelqu'un » dans leur sein , c'est celui-là surtout qu'ils ont » frappé, avides qu'ils étaient d'inspirer la
Pagina 346 - de ses représentants, leur témoigner sa peine, »et les inviter à trouver les moyens de ramener » l'ordre et le calme. »Je sais qu'on a donné d'injustes préventions; »je sais qu'on a osé publier que vos personnes »n'étaient pas en sûreté
Pagina 451 - creusé le gouffre où le royaume est » près de s'engloutir. Il faut le combler ce gouffre » effroyable. Eh bien ! voici la liste des propriétaires français; choisissez parmi les plus riches, «afin de sacrifier moins de citoyens. Mais choi
Pagina 452 - au patriotisme. Ah ! ne prostituez pas » ces mots de patrie et de patriotisme. Il est donc » bien magnanime l'effort de donner une portion » de son revenu pour sauver tout ce qu'on pos»sède! Eh! messieurs, ce n'est là que de la
Pagina 451 - Eh ! ne voyez-vous pas qu'en décrétant la ban»queroute, ou, ce qui est plus odieux encore, » en la rendant inévitable sans la décréter, vous »vous souillez d'un acte mille fois plus crimi»nel, et, chose inconcevable! gratuitement
Pagina 336 - Je vous ai déjà fait connaître mes intentions » sur les mesures que les désordres de Paris m'ont » forcé de prendre ; c'est à moi seul à juger de » leur nécessité, et je ne puis, à cet égard, ap» porter aucun changement. Quelques villes
Pagina 322 - par des vues sinistres, du noble plan qu'il »a lui-même tracé. Vous nous avez appelés pour » fixer de concert avec vous la constitution, pour » opérer la régénération du royaume. L'assemblée « nationale vient vous déclarer solennellement »que vos vœux seront accomplis; que vos pro*

Bibliografische gegevens