Dictionnaire des abréviations latines et françaises usitées dans les inscriptions lapidaires et métalliques, les manuscrits et les chartes du moyen âge

Voorkant
Martin, 1884 - 172 pagina's
0 Recensies
Reviews worden niet geverifieerd, maar Google checkt wel op nepcontent en verwijdert zulke content als die wordt gevonden.
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Overige edities - Alles bekijken

Populaire passages

Pagina xiv - VIIIe : elles se multiplièrent bien davantage au ixe ; le x« enchérit à cet égard sur les précédents : au xi°, il n'ya pas de lignes dans les manuscrits et les chartes où il n'y en ait plusieurs : on en compte jusqu'à huit et dix dans une même ligne. Dans des manuscrits du xne au xiii" et dans les deux suivants on porta cet usage à l'excès.
Pagina xi - Cicéron qui avait porté au plus haut degré de perfection ces notes, dont l'invention est attribuée à Ennius. * Dom Carpentier, dans son Alphabetum Tironianum, a publié cinquante-quatre diplômes appartenant au règne de Louis le Débonnaire. ° Les notes vulgairement appelées tironiennes furent cependant employées à transcrire des livres entiers, tels que les Psautiers de Strasbourg, de la Bibliothèque du Roi, estimé du x« siècle, de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés, beaucoup plus...

Bibliografische gegevens