De l'affaire de la loi des élections

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 36 - Aucun amendement ne peut être fait à une loi, s'il n'a été proposé ou consenti par le Roi. et s'il n'a été renvoyé ou discuté dans les bureaux.
Pagina 65 - Aucun pair ne peut être arrêté que de l'autorité de la chambre, et jugé que par elle en matière criminelle. De la Chambre des Députés des départements. — 35. La chambre des députés sera composée des députés élus par les collèges électoraux dont, l'organisation sera déterminée par des lois.
Pagina 208 - ... les fonde : 1°. Sur la nature de la royauté; 2°. Sur l'état de la France; 3°. Sur l'impuissance de toute espèce de conspirateurs légaux ou illégaux. » 208. « Le premier besoin de la royauté est d'avoir foi à elle-même; pour que les autres en aient, il faut commencer par en montrer soimême; et l'annonce de dangers possibles est la création, de dangers réels. Or, la royauté et la dynastie ont beaucoup de motifs pour se rassurer et se croire affermies. Le premier besoin de la France...
Pagina 205 - Ce qu'il faudrait confier aux entrailles de la terre, si le malheur faisait qu'il existât , ils trouvent salutaire et beau de l'exposer sur la place publique ; en cela dignes rivaux de jugement et de zèle avec ces prêtres qui vont proclamant partout qu'il n'ya plus de foi , plus de religion , et plus que de la...
Pagina ii - Brésil, seconde édition, revue, corrigée et augmentée, i vol. in-8., 3 fr. 4°. Les six derniers mois de l'Amérique et du Brésil, faisant suite aux deux ouvrages ci-dessus sur les Colonies. Paris , i vol. in-8. , 4 fr. 5o c. 5".
Pagina l - ... parti qui a juré la perte de la » loi d'élection dès le jour de sa naissance, et » qui , depuis cette heure , n'a cessé de rugir » autour d'elle comme autour de sa proie, a saisi » le joint que la subtilité lui a offert et s'appuyant » sur une majorité législative obsédée de ter...
Pagina 208 - Si elle ne se fut pas trou- > vée à nos portes , on eiit été la chercher loin. Ce sont de pauvres appréciateurs des choses humaines., que ceux qui croient qu'on pouvait lui donner des suppléans. Napoléon était plus clairvoyant qu'eux, et dès long-temps avant sa chute, qu'il regardait comme certaine, il reconnaissait que le rappel de la dynastie était la seule voie assurée à la tranquillité commune de la France et de l'Europe. » 209. — « Le maintien de la dynastie est dans celui du...
Pagina 141 - plus qu'un acte de sûreté personnelle , mais non « plus de cet assentiment qui provient de la satis
Pagina 204 - Comment ne pas être afiligé et ne pas élever la voix de la plainte , lorsque de tous côtés on n'entend parler que des dangers de la dynastie et du trône, chose sans exemple dans les annales du monde, et chez aucun peuple de l'Europe !...
Pagina lx - Bourdeau l'a dit : à quoi bon tant déT> libérer? La chose est décidée. Aux voix.' On » appelle cela faire des lois! (i) » Ainsi ce n'est pas sur la loi , mais sur la manière dont on s'y est pris pour la faire passer, sur la manière dont les ministres ont obtenu et gouverné la majorité...

Bibliografische gegevens