Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub
[ocr errors]
[merged small][merged small][merged small][ocr errors]

ÉPERNAY, IMPRIM. DE WARIN-THIERRY ET FILS.

DE

PHILOSOPHIE CHRÉTIENNE,

RECUEIL PÉRIODIQUE

DESTINÉ A FAIRE CONNAÎTRE TOUT CE QUE LES SCIENCES HUMAINES
ET EN PARTICULIER L'HISTOIRE, LES ANTIQUITÉS, L'ASTRONOMIE, LA
GÉOLOGIE, L'Histoire naturelLE, LA BOTANIQUE, LA PHYSIQUE, La
CHIMIE, L'ANATOMIE, LA PHYSIOLOGIE, LA MÉDECINE ET LA JURIS-
PRUDENCE RENFERMENT DE PREUVES ET DE découvertes en faveur
DU CHRISTIANISME ;

Par une Société

D'ECCLÉSIASTIQUES, DE LITTÉRATEURS, DE NATURALISTES DE MÉDECINS

ET DE JURISCONSULTES.

[merged small][merged small][ocr errors][merged small]
[ocr errors]

PARIS,

An Bureau des Annales de Philosophie Chrêtienne,

Rue St.-Guillaume, n° 23, Faub. St.-Germain.

1830.

KE 2951

Harvard Collom

July 27, 1020

Treat FrEd

(1830-1879)

in 96 vols

Dans ce siècle, qui s'est donné le nom fastueux de siècle des lumières, et qui se glorifie de voir les branches si multipliées des connaissances humaines, enseignées et répandues dans toutes les classes de la société, la guerre contre le christianisme a pris une forme toute nouvelle. L'incrédulité ne fouille plus, comme au dix-huitième siècle, dans les livres sacrés, pour en défigurer le sens et les expressions; ce n'est plus par des plaisanteries et des sarcasmes qu'elle attaque les grandes vérités philosophiques et religieuses; c'est la connaissance même des merveilles de la nature qu'elle tourne contre leur auteur; c'est au milieu des bienfaits des arts et de la civilisation, c'est en jouissant de son ouvrage qu'elle méconnaît l'ouvrier. Comme si tout ce qu'il y a de grand, de beau, de saint, de bon, en ce monde, ne découlait pas de Dieu, l'homme trop souvent passe, distrait etinattentif, au milieu de l'ouvrage du Créateur, et meurt sans avoir une seule fois fait hommage à Dieu de ses dons, sans savoir presque ce qu'il tient de lui.

Mais, vaines tentatives! on a beau chercher à faire mentir la nature, on a beau méconnaître le sublime langage des grands phénomènes qu'elle nous présente, et renier l'origine de ses

« VorigeDoorgaan »