Histoire de France depuis l'établissement de la monarchie jusqu'au règne de Louis XIV, Volume 9

Voorkant
chez Desaint et Saillant, 1767
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 159 - Chier sire, lui disait-il, quoique la journée ne soit pas vôtre, vous avez acquis la plus haute réputation de prouesse, et avez passé aujourd'hui tous les mieux combattants.
Pagina 438 - Get habillement fait ,en forme de furtout court , qui ne paiïbit pas les genoux , étoit compofé de plufieurs peaux de cerf, appliquées les unes fur les autres , garnies en dedans de bourre ou de linge ; ce qui le rendoit impénétrable aux lances St aux dards.
Pagina 171 - Dieu, ni à l'honneur du souverain, ni à la misère des peuples ; de n'avoir eu en vue que leur intérêt particulier, s'occupant uniquement du soin d'acquérir des possessions, d'arracher des dons excessifs, de se faire conférer les uns aux autres ou à leurs amis les dignités et les charges, et surtout d'avoir caché au roi la vérité
Pagina 141 - ... s'attendoit pas à cette irruption foudaine ; il pille , brûle , faccage un pays ouvert & dégarni de troupes ; dès qu'il apprend qu'on marche à lui , il s'enfuit ; fa retraite eft coupée ; il fe retranche dans un pofte avantageux: il eft prêt à fe foumettre à des conditions honteufes , il offre de ne point porter les armes contre la France pendant fept ans, & de rendre tout le butin qu'il a fait; il eft perdu , fi nous ne cherchons point à le- combattre ; l'efprit de vertige femble faifir...
Pagina 158 - Il fe fit un honneur de fervir le roi, fe tenant debout devant la table. Jean le pria de fe placer auprès de lui ; mais il s'en défendit toujours avec autant de...
Pagina 180 - Se il eût tout perdu fans l'événement inefpéré qui mit fin à fes crimes. Il eft hors de doute que depuis quelque tems il formoit des projets pernicieux contre le gouvernement. Il étoit entré dans la confpiration formée par le roi de Navarre , avec lequel il avoit eu alors une étroite intelligence. Il avoit fait plufieurs voyages à Evreux, où il étoit demeuré caché pendant quelque tems , ayant fouvent des conférences fecretes avec Charles le mauvais. Vraifemblablement ces intrigues...
Pagina 127 - Les états décident qu'on opposera aux ennemis une armée de trente mille hommes d'armes , ce qui devoit former au moins un corps de quatre-vingt-dix mille combattants , auxquels se joindront les communes du royaume, toutes composées d'infanterie, qui sera beaucoup plus nombreuse que la cavalerie.
Pagina 275 - continuelles , opprimés indistinctement par les fac • < fions opposées , qui sembloient avoir oublié qu'elles <t avoient affaire à des hommes } rançonnés malgré leur « extrême pauvreté, dépouillés de tout, ils voyoient « tous les jours croître leurs maux, sans pouvoir se « flatter d'aucun adoucissement. N'attendant plus rien. « leur désespoir se convertit en rage. La première « étincelle de cette révolution, qui devint subitement « un embrasement général , parut dans le...
Pagina 167 - Ordres fupplièrent ; favoir , le Clergé, par la bouche de Jean de Craon , Archevêque de Reims ; la Noblefle , par celle du Duc...
Pagina 306 - Pardieu, reprit Maillard, il n'en va mie ainji, ains n'êtes ici à cette heure pour nul bien, & je vous montrerai, continua-t-il en s'adreflant à ceux qui étoient avec lui, comme il tient les clefs de la porte pour trahir la Ville.

Bibliografische gegevens