Pagina-afbeeldingen
PDF

NOUVEAU DICTIONNAIRE

DE LA

CONVERSATION.

IMPRIMÉ PAR LES PRESSES MÉCANIQUES D'AD, WARLEY ET CH

[merged small][merged small][ocr errors][merged small]

DE TOUTES LES CONNAISSANCES NÉCESSAIRES, UTILES OU AGRÉABLES DANS LA VIE SOCIALE, ET RELATIVES

AUX SCIENCES, AUX LETTRES, AUX ARTS, A L'HISTOIRE, A LA GÉOGRAPHJE, ETC.,
AVEC LA BIOGRAPHIE DES PRINCIPAUX PERSONNAGES, MORTS ET VIVANTS, DE TOUS LES PAYS,

SUR LE PLAN DU CONVERSATION'S LEXICON;

ENRICHI D'UN GRAND NOMBRE D'ARTICLES SUR LA BELGIOUE ET LA HOLLANDE, QUI NE SE TROUVENT DANS

ALGUN AUTRE OUVRAGE DE CE GENRE.

Par une Société de Littérateurs, de Savants et d'Artistes;

[merged small][merged small][merged small][merged small][graphic][merged small][merged small]

HARVARD COLLEGE LIBRARY
FROM THE LIBRARY OF

FERNANDO PALHA
DECEMBER 3, 1928

DE

LA CONVERSATION.

os. (Histoire naturelle.) Ce mot latin dé-, l'albumine compose presque la totalité de l'os, signe en général les parties solides et dures et elle se dépose autour du système nerveux; qui concourent à la composition du corps de les autres matériaux s'y adjoignent sur divers l'homme et d'un grand nombre d'animaux; l points par un travail qui s'accomplit sous l'emT'assemblage des os détermine la forme de l'a- pire de la vie. L'action de cette force inconnue nimal et contribue pour beaucoup à établir son solidifie graduellement la masse, de sorte que individualité; ils logent et protégent aussi les l'ensemble des os présente déjà une assez grande viscères et les organes des sens. En outre, on résistance quand le fretus renonce au séjour de peut les considérer comme les instruments pas- l'utérus : toutefois ils sont alors encore flexibles,

cles sont les moteurs actifs de cette fonction. En pressant le crâne. A mesure que l'enfant se décontemplant ainsi les os dans leur ensemble, ils veloppe, les os acquièrent de plus en plus de la présentent des vues intéressantes dont l'exposi- solidité, et la portion animale qui avait prévalu tion trouvera sa place au mot SQUELETTE. La dans l'enfance et la jeunesse s'équilibre avec les composition des os, qui varie en raison de l'es autres substances dans l'âge mûr; dans la vieilpece et de l'âge des animaux, offre chez l'homme lesse, les dernières prédominent à leur tour. Ce

appartenant aux corps organisés, et d'autres se nomme ossification, et il s'opère par l'entrequi sont du ressort du monde matériel. Les mise de nerfs et de vaisseaux : les nerfs conduipremières, appelées substances animales, for-sant dans le tissu osseux un principe d'irritabihent à peu près trente-deux parties sur cent: elles lité et de vitalité, dont le cerveau n'a pas la conconsistent principalement en une albumine, en science dans l'élat de santé, mais qu'il perçoit gelatine, en membranes cellulaires, en nerfs, en dans certaines maladies : ainsi, si les blessures Faisseaux sanguins et absorbants; les dernières des os sont insensibles dans le premier cas, les Silistances sont approximativement cinquante- exostoses sont accompagnées d'une douleur vive. deux parties de phosphate de chaux, onze de Il en est d'ailleurs ici comme pour différents carbonate de chaux; le surplus de la somme totale viscères : des artères leur apportent un sang est complété par du phosphate de magnésie, du excitateur et réparateur, dont les veines remfuate de chaux et de la soude. On opère assez fa- | portent le surplus; des vaisseaux absorbants cilement la séparation de ces substances. L'acide contribuent aussi à leur entretien. Une expémuriatique enlève les derniers matériaux indi-! rience facile à répéter démontre, aux dépens de qués, et les os se ramollissent par son action, la vie de quelques jeunes animaux, le mécanisme au point de devenir flexibles; d'une autre part, de ce travail : en mêlant de la garance aux alile feu décompose et dissipe les substances ani- ments des pigeonneaux, par exemple, on fait acmales. Les proportions de ces matériaux diffè- quérir à leurs os une teinte rose très appréciable rent beaucoup selon l'âge : dans l'embryon, et proportionnée au temps durant lequelon pro

« VorigeDoorgaan »