Bibliothèque de l'École des chartes

Voorkant
Librairie Droz, 1844
0 Recensies
Reviews worden niet geverifieerd, maar Google checkt wel op nepcontent en verwijdert zulke content als die wordt gevonden.
"Bulletin bibliographique" in each number, 1839/1840-1848/1849; "Bibliographie" including "Livres nouveaux" (titles numbered continuously for each year) in each number, 1849-1959.
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Inhoudsopgave

Overige edities - Alles bekijken

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 343 - A CES CAUSES, et autres à ce nous mouvant, de l'avis de notre Conseil et de notre certaine...
Pagina 167 - Inventaire analytique des chartes des comtes de Flandre , autrefois déposées au château de Rupelmonde et conservées aujourd'hui aux Archives de la Flandre orientale...
Pagina 272 - Par arrêté de M. le ministre de l'instruction publique, en date du 10 de ce mois, M.
Pagina 172 - Duc, avec des notes bibliographiques, biographiques et littéraires sur chacun des ouvrages catalogués, pour servir à l'histoire de la poésie en France.
Pagina 603 - ... et obtiendront ensuite, par préférence à tous autres candidats, la moitié des emplois qui viendront à vaquer dans les bibliothèques publiques (notre Bibliothèque de la rue de Richelieu exceptée), les Archives du royaume et les divers dépôts littéraires.
Pagina 289 - Il se retira donc fort triste dans sa chambre, sans voir ma sœur qui était lors dans un petit cabinet où elle avait accoutumé de faire sa prière. Elle n'en sortit qu'après que mon frère fut hors de la chambre, parce qu'elle craignait que sa vue lui donnât au cœur. Je lui dis de sa part les paroles de tendresse qu'il m'avait dites: après quoi nous nous allâmes tous coucher.
Pagina 287 - ... tout entière à cet exercice. Ma sœur ajoutoit à tout cela des mortifications du corps fort grandes. Comme nous avons peu de logement , on avoit été contraint de faire un retranchement pour la loger dans un lieu où il n'y avoit point de cheminée , et qui est même assez loin de toutes les chambres.
Pagina 297 - C'étoit la bergère Sylvie Qui parloit à son cher amant, Et lui dit pour tout compliment : Je vous aime bien plus, sans doute, que ma vie. Lors j'entendis ce bel amant Lui répondre amoureusement : De plaisir mon âme est ravie ; Je me meurs, viens à mon secours , Et pour me guérir, dis toujours : Je vous aime bien plus , sans doute, que ma vie.
Pagina 286 - Je ne manquai pas de le faire, et cela réussit si bien que, lorsqu'elle fut arrivée, on ne fut point surpris de la voir habillée comme une femme âgée dans une grande modestie; et on ne s'étonna point aussi de ce qu'après avoir rendu les premières visites de civilité, elle se retira...
Pagina 223 - Saint-Jean en été que on avoit fené et fauché les prés. Quand l'heure fut venue que la porte fut ouverte et que les femmes commençoient à venir à la fontaine , chacun de nous prit sa buire, et les emplîmes, et puis nous mîmes au retour vers la ville , nos visages enveloppés de couvre-chefs. Jamais on ne nous eût connus.

Bibliografische gegevens