Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub
[graphic][merged small][merged small][merged small]

A rapidité avec laquelle s'est écoulée la précédente édition prouve encore une fois de plus l'utilité indispensable du Dictionnaire que nous venons de rééditer. Nous n'insisterons pas sur l'attention scrupuleuse que l'auteur a donnée à la révision des épreuves pour qu'aucune faute

ne pût se glisser surtout dans la traduction des abréviations, et sur les soins apportés par l'éditeur pour que l'exécution matérielle ne laissât rien à désirer aux amateurs les plus difficiles. Ce que nous tenons à constater, c'est le mérite du livre attesté par des hommes compétents, entre autres par M. Siméon Luce, qui, dans la Revue de l'instruction publique 1, disait de la deuxième édition :

« Une coïncidence heureuse m'a permis de soumettre le travail de M. Chassant à la plus sûre des épreuves, à celle de l'expérience. Au moment où j'étais chargé de rendre compte, dans la Revue, du Dictionnaire des abréviations, l'Académie des inscriptions et belleslettres me confiait une mission scientifique dans les archives du midi de la France. Depuis plusieurs mois que je travaille à remplir cette mission, je me rencontre tous les jours en

123 octobre 1862.

présence des difficultés dont M. Chassant s'est proposé de donner la solution, et je dois reconnaître que, sauf des exceptions assez rares, ces solutions ont été trouvées justes. Dire que le travail du savant paléographe a résisté victorieusement à cette épreuve, n'est-ce pas en faire le plus bel éloge? »

A. AUBRY.

[graphic][ocr errors]
[graphic][merged small][merged small]

ES nombreuses abréviations répandues dans les écritures du moyen âge ont été une source continuelle d'obstacles et d'erreurs. Quand elles ont exposé et exposent chaque jour des savants à commettre des méprises grossières; quand les plus habiles dans cette matière déclarent que

« VorigeDoorgaan »