Archives néerlandaises des sciences exactes et naturelles, Volume 1

Voorkant
Eduard Hendrik Baumhauer, Johannes Bosscha, Johannes Paulus Lotsy
Nijhoff, 1865
0 Recensies
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen recensies gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 431 - Il serait étrange qu'on pût comprendre les livres des philosophes sans avoir étudié les questions philosophiques. Ici plus qu'ailleurs l'intelligence historique est en raison directe de l'intelligence scientifique.
Pagina 439 - A partir de l'orifice (ou plus exactement du sommet de ce cône) «t en montant, la température va en diminuant, et la quantité d'eau condensée va en augmentant à cause du rayonnement et à cause du contact de l'air. Par suite, la tension décroît elle-même jusqu'à devenir nulle au sommet du jet de vapeur , si la température ambiante est suffisamment basse On voit jusqu'à quel point se confondent dans ces phénomènes les effets de deux forces, deux agents hypothétiques que l'on appelle...
Pagina xii - Le prix ordinaire d'une réponse satisfaisante à chacune de ces questions est une médaille d'or de la valeur de 150 florins , et de plus, une gratification de 150 florins de Hollande, si la réponse en est jugée digne.
Pagina vii - ... terrains. VIII. On sait, surtout par le travail de M. Roemer à Breslau, que plusieurs des fossiles que l'on trouve près de Groningue appartiennent aux mêmes espèces que ceux que l'on trouve dans les terrains siluriens de l'île de Gothland. Ce fait a conduit M. Roemer à la conclusion que le diluvium de Groningue a été...
Pagina 40 - Taret, mais toujours en faible quantité; en sciant les bois, on s'assura en outre que ces altérations se montraient constamment dans des parties dont la couleur témoignait que l'huile de créosote n'avait pu y pénétrer. Quoique l'on n'ait encore essayé nulle part ailleurs, pour autant que nous sachions, de préserver le bois de chêne des atteintes du Taret, la Commission attachait pourtant une grande importance à cette recherche. En effet, pour beaucoup d'ouvrages maritimes, le bois de chêne...
Pagina 39 - Boulton, et qui avaient été créosotes dans les ateliers de cet industriel. Tous ces pieux furent examinés, vers l'automne, en 1862. en 1863 et en 1864. Tandis que les pieux de bois non préparé, placés, en guise de contre-épreuve, dans le voisinage des autres, furent trouvés chaque année remplis de Tarets, on ne découvrit lors du premier examen , des traces de Taret que dans les pieux en chêne...
Pagina 404 - ... et à des intervalles aussi longs ou aussi courts qu'on le de'sire. A l'aide d'un miroir tournant je me suis assuré que la durée était suffisamment courte pour l'objet que j'avais en vue; le même moyen m'a permis de reconnaître les deux étincelles qui éclatent entre des pôles trop rapprochés. doubles confondues ou distinctes ; une déviation de quelques degrés vers le haut ou vers le bas, à droite ou à gauche, fut trouvée aussi passablement indifférente. Des images doubles très...
Pagina 432 - C'est le mot dissociation que j'ai proposé depuis longtemps et que je vous propose encore aujourd'hui d'adopter pour exprimer le fait correspondant à ce que nous appelons évaporation." J'ai déjà déclaré plus haut que l'analogie me semble ici poussée beaucoup trop loin. La vapeur d'eau, dit-on, se réduirait déjà en gaz tonnant au-dessous de la température de décomposition, quoique seulement partiellement. Mais l'eau se transforme en vapeur à toute température, tandis que la vapeur d'eau...
Pagina 40 - Boulton , et qui , ayant séjourné dans l'eau de mer depuis le mois d'Août 1861, avaient été exposés pendant plus de trois années à l'influence du Taret, étaient demeurés parfaitement intacts; un examen minutieux ne put faire découvrir la moindre trace de vermoulure, même dans les pieux qui avaient déjà été retirés de l'eau en 1862 et en 1863, sur lesquels la couche superficielle du bois avait été chaque fois enlevée jusqu'à une profondeur de quelques millimètres, et qu'on avait...
Pagina 40 - ... vermoulures, mais l'absence d'une couche calcaire et tout l'aspect des conduits prouvaient clairement qu'il fallait les attribuer à un animal différent du Taret. Quant aux pieux non préparés, qui devaient servir à l'épreuve contradictoire, il n'en était rien resté que les petits abouts qui s'élevaient au-dessus de l'eau ; tout le reste était entièrement converti en une masse spongieuse qui se brisait au moindre effort. Le résultat fourni par les pieux en chêne créosotes fut moins...

Bibliografische gegevens