Oeuvres complètes de Lucien de Samosate, Volume 1

Voorkant
Libr. Hachette, 1857 - 598 pagina's
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Inhoudsopgave


Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 340 - Toutes les autres beautés de ce tableau , qui échappent en partie à l'œil d'un ignorant tel que moi, bien qu'elles réalisent la perfection de la peinture, je veux dire la correction exquise du dessin, l'heureuse combinaison des couleurs , les effets de saillie et d'ombre ménagés avec art, le rapport exact des parties avec l'ensemble , l'harmonie générale , je les laisse à louer aux fils des peintres, qui ont mission de les comprendre. Pour moi, j'ai surtout loué Zeuxis pour avoir...
Pagina 481 - Le chœur des astres , la conjonction des planètes et des étoiles fixes, leur société harmonieuse, leur admirable concert, sont les modèles de la première danse.
Pagina 484 - Délos les sacrifices se célébraient avec do la danse et de la musique. Des jeunes gens se réunissaient ensemble ; les uns dansaient au son de la flûte et de la cithare et les plus habiles, séparés des autres, dansaient seuls aux chansons. » L'ancienne fable du Protée égyptien ne me paraît pas autre chose que l'emblème d'un danseur habile dans la pantomime, qui avait l'art de s'assimiler à tout et de prendre ainsi toutes sortes de formes ; en sorte que, par la rapidité de ses mouvements,...
Pagina 340 - ... qui n'ont pas fléchi sous l'écuyer. Sa moitié supérieure est d'une belle femme, à l'exception des oreilles qui se terminent en pointe comme celles des Satyres : mais le mélange, la fusion des deux natures , à ce point délicat où celle du cheval se perd dans celle de la femme, est ménagée par une transition si habile, par une transformation si fine , qu'elle échappe à l'œil et qu'on ne saurait y voir d'intersection.
Pagina 520 - Orphée construisit une lyre et institua des orgies dans lesquelles il chantait ses dogmes sacrés. Sa lyre à sept cordes rendait une harmonie qui était comme le symbole de celle des planètes. C'est par ces recherches et cette impulsion qu'Orphée charmait et subjuguait tous les cœurs ; mais, en réalité, son attention ne se dirigeait pas sur la lyre qu'il avait faite, il ne se préoccupait d'aucune espèce de musique, il ne songeait qu'à la grande Lyre d'Orphée. En effet, les...
Pagina xxiii - II est une tentation assez fréquente, à laquelle le traducteur est forcé de résister , c'est d'adoucir quelques nuances trop heurtées , d'atténuer la brutalité de certains sentiments qui choquent nos habitudes et nos idées modernes. Il doit se tenir en garde contre ce penchant, sous peine de substituer une image de convention à une image fidèle. Il n'est pas chargé de corriger son auteur et de le rendre irréprochable , ni de le travestir à la mode changeante des convenances locales....
Pagina 280 - Majesté de me permettre de lui dire qu'il n'ya rien de secret de tout ce qui se dit et de tout ce qui se fait au contraire de ces déclarations publiques, et qu'un quart d'heure après que Monsieur le Cardinal eut rompu le traité de M.
Pagina 169 - ... héros, mais des dieux eux-mêmes, avec leurs adultères, leurs viols, leurs enlèvements, leurs procès, leurs expulsions de pères , leurs mariages entre frères et sœurs, je m'imaginais que tout cela était fort beau, et j'en étais agréablement chatouillé. Mais, lorsque, entrant dans l'âge viril, je vis les lois ordonner le contraire des poètes, défendre l'adultère , les séditions , le rapt , je me trouvai dans un grand embarras , ne sachant plus comment me gouverner. Je ne pouvais...
Pagina 520 - C'est par ces recherches et cette impulsion qu'Orphée charmait et subjuguait tous les cœurs ; mais, en réalité, son attention ne se dirigeait pas sur la lyre qu'il avait faite, il ne se préoccupait d'aucune espèce de musique, il ne songeait qu'à la grande Lyre d'Orphée. En effet, les Grecs, pour lui faire honneur, lui assignèrent une place dans le ciel, et la réunion de plusieurs étoiles prit le nom de Lyre d'Orphée. Aussi, quand parfois vous voyez Orphée représenté en pierre ou en...
Pagina 78 - Lune, je le trouve charmant, surtout, lorsque s'étant fait un lit de sa tunique étendue sur une pierre, il repose, tenant de la main gauche des traits près de lui échapper, tandis que la droite, recourbée sur sa tête, encadre avec grâce son joli visage. Quand il est ainsi plongé dans le sommeil, sa bouche exhale une haleine d'ambroisie; c'est alors que je descends à petit bruit, marchant sur la pointe du pied, de peur de l'éveiller en sursaut et de l'effrayer. T« connais ces sortes d'instants,...

Bibliografische gegevens