Supplément au dictionnaire historique, Volume 1

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 157 - Et toi, divinité infâme du paganisme, impudique Vénus, tu viens ici même prendre audacieusement la place du Dieu vivant, t'asseoir sur le trône du Saint des saints. et recevoir l'encens coupable de tes nouveaux adorateurs!
Pagina 267 - Villevaut, la continuation de la Collection des lois et ordonnances des rois de la troisième race, commencée par Laurière , et ensuite par Secousse qui l'avait portée jusqu'au neuvième volume.
Pagina 328 - impossible d'y vivre. — En ce » cas, dit le monarque, j'aime » mieux perdre mon ministre » que mon ami. » Il eut pour successeur lord Greenville; mais croyant s'apercevoir de la faiblesse du ministère, il demanda une entrevue à M. Pitt, et lui annonça que le roi désirait former une nouvelle administration par son avis , et qu'il y prendrait place; mais ce projet échoua. Quoique éloigné de la cour, on crut généralement qu'il avait toujours une grande influence sur les affaires. On...
Pagina 45 - On l'accusait d'affecter très-passionnément la gloire d'être le chef du parti encyclopédiste, et d'avoir commis, pour les intérêts de cette gloire, plus d'une injustice, plus d'une noirceur littéraire. Cette accusation serait un peu longue à discuter : ce qu'on ne saurait nier, c'est que les passions qu'inspiré l'esprit de parti étaient bien sûrement celles dont il pouvait être le plus susceptible; car il n'en est point qui conviennent mieux aux âmes froides...
Pagina 55 - Votre Majesté lui rend des actions de grâces pour ses victoires, nous lui demandons de les faire heureusement cesser par une paix prompte et durable. Le sang de Jésus-Christ est le seul qui coule sur nos autels. Tout autre nous alarme. Un prince de l'Église peut sans doute avouer cette crainte devant un roi très-chrétien. C'est dans ces sentiments que nous allons entonner le Te Deum que Votre Majesté nous ordonne de chanter, n Le cardinal d'Alsace mourutdoycn des cardinaux, le 6 février 1789.
Pagina 170 - Vous y voyez partout le langage des honnetes gens avec des actions de fripon ; ce qui prouve qu'il connaissait bien son monde, et qu'il vivait dans ce qu'on appelle la bonne compagnie.
Pagina 158 - Siècle dix-huitième , si fier de vos lumières , et qui vous glorifiez entre tous les autres du titre de siècle philosophe , quelle époque fatale vous allez faire dans l'histoire de l'esprit et des mœurs des nations? Nous ne vous contestons point le progrès de vos connaissances ; mais la faible et superbe raison des hommes ne jwuvait-elledonc s'arrêtera son point de maturité?
Pagina 8 - Observations philosophiques sur le système de Newton, le mouvement de la terre et la pluralité des mondes, avec une dissertation sur les tremblements de terre, les épidémies, les orages, les inondations, etc., Liège, 1771 ; 2" édition, Paris, 1778; 3' édition, Liège, 1788, avec des augmentations considérables.
Pagina 6 - Il languit encore quelques jours, et le 21 mai 1802, il expira dans de grands sentiments de piété. Si la mort de Feller fut une perte pour les lettres, elle n'en fut pas une moins grande pour la religion.
Pagina 320 - Paris , 1 791 , in-8° ; | Lettres (deux) à un membre de la chambre des communes sur les négociations de paix ouvertes avec le directoire, traduites par J. Pelletier, Londres et Paris, 1797, in-8°, etc. On lui a attribué les célèbres Lettres de Junius, et on a cru qu'il y avait euau moins une grande part; mais la publication de ce livre est enveloppée d'un mystère que personne n'a pu encore pénétrer. Robert Bisset , Écossais , a écrit la Vie" de Burke, 1798, Londres, 1800; Formil a aussi...

Bibliografische gegevens