Journal helvétique: ou, Annales littéraires et politiques de l'Europe et principalement de la Suisse

Voorkant
la Société Typographique, 1762
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 378 - Billet cacheté , qui contiendra la même devifè, avec leurs nom , demeure & qualités. La Pièce qui aura remporté le Prix , fera la feule dont le Billet fera ouvert. On n'admettra point au concours les Mémoires dont les Auteurs fe feront fait connoître , directement ou indirectement , avant la décifion.
Pagina 439 - État et le met toujours en danger de périr, lors même qu'on remporte les plus grandes victoires. Avec quelques...
Pagina 440 - ... des armées pendant la guerre ; et comme la guerre ne doit jamais être faite qu'à regret, le plus courtement qu'il est possible et en vue d'une constante paix, il s'ensuit que la fonction de commander des armées n'est qu'une fonction passagère, forcée et triste pour les bons rois, au lieu que...
Pagina 443 - On n'a qu'à considérer combien elle ruine de familles, combien elle fait périr d'hommes, combien elle ravage et dépeuple tous les pays, combien elle dérègle un État, combien elle y renverse les lois, combien elle autorise la licence, combien il faudrait d'années pour réparer ce que deux ans de guerre causent de maux contraires à la bonne politique dans un État.
Pagina 441 - ... sortir de la boue. Personne ne se mesure et ne se fait justice. De proche en proche le luxe passe comme par une nuance imperceptible de la plus haute condition à la lie du peuple.
Pagina 440 - Roi qui verfe le fang de tant d'hommes, & qui caufe tant de tnalheurs pour acquérir un peu de gloire, ou pour étendre les bornes de fon Royaume , eft indigne de la gloire qu'il cherche , & mérite de perdre ce qu'il poflede, pour avoir-voulu ufurper ce qui ne lui appartenoit pas.
Pagina 512 - génie du peuple, ou dans quelque autre „ caufe locale , qui rend l'une préférable à „ l'autre félon les terns & les lieux. Je les „ crois toutes bonnes quand on y fert Dieu „ convenablement j le culte elïentiel eu celui
Pagina 441 - ... tombés. Il ya aujourd'hui plus de carrosses à six chevaux dans Paris qu'il n'y avoit de mules il ya cent ans. Chacun n'avoit point...
Pagina 223 - ... Il passait les jours et les nuits dans les larmes et les austérités, et ne se permettait pas les plus légers adoucissements. Il passa de cette façon tout le carême et se disposa à aller à Avignon dans la Semaine Sainte. Le bruit de sa conversion se répandit dans tout le pays ; un bon père capucin, plus touché d'admiration que les autres, voulut aller voir de près les merveilles qu'il entendait dire de ce nouveau pénitent.
Pagina 514 - ... foibles lumières ; d'un homme qui nie les miracles de cet Evangile, & qui fe perfuade autant qu'il le peut qu'actuellement il vient d'opérer lui même le plus grand miracle? De grâce Monfieur le Vicaire, étudiez la Religion avant que de la combattre. Soyez d'accord avec vous même, mettez...

Bibliografische gegevens