Histoire de la réforme, de la Ligue, et du règne de Henri IV, Volume 5

Voorkant
L. Hauman et comp., 1834
0 Recensies
Reviews worden niet geverifieerd, maar Google checkt wel op nepcontent en verwijdert zulke content als die wordt gevonden.
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles bekijken

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 164 - extrémité, qu'il faut que je meure ou qu'il » meure, et que ce soit ce matin.
Pagina 294 - ... à Dieu, ce n'est rien, et que j'espère dans peu de jours recouvrer ma santé, tant par le sentiment que j'en ay en moy-mesme que par l'asseurance...
Pagina 284 - Ce teigneux est toujours coiffé à la turque d'un turban, lequel on ne lui a jamais vu ôter, même en communiant; et quand ce malheureux hypocrite faisoit semblant d'aller contre les reistres, il avoit un habit d'Allemand fourré et des crochets d'argent, qui signifioient la bonne intelligence et accord qui étoient entre lui et ces diables noirs empistolés.
Pagina 287 - mais chef trop gros et trop capricieux, tu as besoin d'une saignée pour te « guérir, ainsi que toute la France, de la frénésie que tu lui communiques! « Encore quelques jours, et on ne verra ni tes maisons ni les murailles, « mais seulement le lieu où tu auras été.
Pagina 170 - ... de la main du duc ces mots : Pour entretenir la guerre en France, il faut sept cent mille livres tous les mois.
Pagina 248 - On prétend que la vertu de ce talisman estoit pour gouverner souverainement et cognoistre l'avenir, et qu'il estoit composé de sang humain , de sang de bouc et de plusieurs sortes de métaux fondus ensemble, sous quelques constellations particulières qui avoient rapport à la nativité de cette princesse * ». Elle mourut , Catherine de Médicis, et cette femme qui avait réuni tant de grandeurs, fut délaissée à son agonie solitaire...
Pagina 166 - Cependant le Roy, après avoir ainsi parachevé l'ordre qu'il vouloit estre suivi pour cette exécution , vivoit en grande inquiétude, pour les incertitudes qui se rencontrent bien souvent aux grands desseins. En attendant que les deux frères fussent arrivés au conseil, il alloit, il venoit, il ne pouvoit durer en place contre son naturel...
Pagina 216 - Palais qui ne se trouvèrent point sur la liste, disant qu'ils ne pouvoient moins faire que de suivre leurs capitaines. Marchant le premier, il les mena sur les dix heures du matin par le Pont-au-Change, comme en triomphe, jusqu'en la place de Grève, où, voulant s'arrester pour entrer en l'hostel de ville, suivant la proposition de M...
Pagina 60 - méchant d'Espernon qui m'a gasté , et m'a tout changé « mon naturel bon. » Le mardy 2 d'aoust , Sa Majesté , entretenue du duc de Guyse pendant son disner, lui demanda à boire, puis lui dit : « A qui boirons-nous? — A qui vous plaira, « sire, répondit le duc; c'est à Votre Majesté d'en or
Pagina 288 - Paris, chef du • royaume, mais chef trop gros et trop capricieux, tu as besoin d'une » saignée pour te guérir, ainsi que toute la France , de la frénésie, » que tu lui communiques ! Encore quelques jours, et on ne verra ni » tes maisons ni tes murailles , mais seulement le lieu où tu auras

Bibliografische gegevens