Oeuvres completes de M. J. Chenier: precedees de notices historiques, par M. Arnault, Volume 5

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Inhoudsopgave

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 244 - La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de ses comités de Salut public et de Sûreté générale, décrète...
Pagina 112 - Voici le projet de décret que je suis chargé de vous présenter. La Convention Nationale, après avoir entendu le rapport de ses comités...
Pagina 287 - Représen tans, de prouver à l'Europe étonnée qu'au milieu d'une guerre immense, qui n'a été pour la République qu'une suite non interrompue de triomphes, contenant...
Pagina 94 - Je suis satisfait de verser mon sang pour la Patrie; j'espère qu'il servira à consolider la Liberté et l'Égalité , et à faire reconnaître ses ennemis.
Pagina 129 - La première chose qui se présente à l'esprit, en traitant de l'éducation morale, c'est l'établissement des fêtes nationales. C'est là que l'imagination doit déployer ses inépuisables trésors, qu'elle doit éveiller dans l'âme des citoyens toutes les sensations libérales, toutes les passions généreuses et républicaines.
Pagina 384 - Toute action libre a deux causes qui concourent à la produire : l'une morale, savoir la volonté qui détermine l'acte; l'autre physique, savoir la puissance qui l'exécute. Quand je marche vers un objet, il faut premièrement que j'y veuille aller, en second lieu, que mes pieds m'y portent. Qu'un paralytique veuille courir, qu'un homme agile ne le veuille pas, tous deux resteront en place.
Pagina 270 - II de la République française, une et indivisible La Convention nationale, après avoir entendu le rapport des comités de salut public, des domaines, d'aliénation, de législation, d'instruction publique, et des finances, DECRETE : Bases fondamentales de l'organisation Art 1er.
Pagina 498 - Les journaux, les autres feuilles périodiques, et les presses qui les impriment, sont mis, pendant un an, sous l'inspection de la police, qui pourra les prohiber, aux termes de l'article 355 de l'acte constitutionnel.
Pagina 91 - Ce n'est point ici une mort vulgaire. Les funérailles doivent porter également un caractère particulier. Que la superstition s'abaisse devant la religion de la liberté; que des images vraiment saintes, vraiment solennelles, parlent aux cœurs attendris; que le corps de notre vertueux collègue, découvert à tous les yeux, laisse voir la blessure mortelle qu'il a reçue pour la cause du peuple ; qu'une inscription retrace avec une énergique simplicité le glorieux motif de sa mort ; que le fer...
Pagina 529 - Examinons donc, et discutons avec sagesse, avec indépendance. Je n'ai point dit avec courage : je pense qu'à l'époque actuelle il ne saurait exister de courage à faire son devoir. Nous aurons un Code civil : les talens ne manquent à aucune des autorités constituées pour indiquer ou pour opérer quelques changemens nécessaires. Nous aurons un Code civil , mais exempt des préjugés gothiques que la philosophie a renversés ; mais fidèle aux principes philosophiques que nos législateurs ont...

Bibliografische gegevens