Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub

LITTÉRAIRE

DÉDIÉ

AU ROI,

PAR

UNE SOCIÉTÉ D'ACADÈMICIENS.

VOLUME IV.

Mars & Avril.

Frudus enim ingenii & virtutis omnisque præftantiæ
tum maximus accipitur, quum in proximum
quemque confertur.

Cic. de Amic. §. 19.

A BERLIN.

Chez G. J. DECKER, Imprimeur du Roi,

[ocr errors][merged small]

JOURNAL LITTÉRAIRE

IV. VOLUME.

COLLECTION COMPLETTE DES OEV VRES DE MR. DE VOLTAIRE. à Geneve, in 4to. 20 volumes.

Cette

ette belle édition eft ornée de planches, dont l'invention eft due à Mr. Gravelot, & la gravure aux meilleurs Artistes de France.

Le premier volume contient la Henriade en dix chants, précédée, accomA 2

pagnée,

pagnée, & fuivie de toutes les pieces relatives à ce Poëme, & à la Poéfie épique en général qu'on trouve dans l'édition précédente; auxquelles on a joint le Temple du Goût, les Difcours fur l'Homme, les Poëmes fur la bataille de Fontenoy, fur le défaftre de Lisbonne, & fur la Loi naturelle. A la tête de la Henriade eft le portrait de Henri IV., peint par Jannet, & gravé par Cathelin, & une préface de Editeurs, que nous allons copier, parcequ'elle eft nouvelle.

MI "Nous croyons, difent-ils, que cet"te édition in quarto, corrigée & aug"mentée, fera favorablement reçue, "L'Auteur a joint à la communication "qu'il a bien voulu nous donner de tous ❝fes ouvrages, le foin de les revoir tous "avec exactitude, & d'y faire des addi"tions très - confidérables, fur tout dans "l'histoire générale.

"On trouvera même quelques mor"ceaux nouveaux dans la Henriade, ou"vrage qui devient de jour en jour plus

"cher

[ocr errors][ocr errors]

"cher à la France, ainfi que le Héros qui "fait le fujet du Poëme.

"Les pieces de théatre ont été fouvent 'imprimées avec des leçons différentes. La raifon principale en eft, que l'Au❝teur n'étant jamais content de lui-mê"me, changeoit à chaque édition quel"que chofe à fes pieces. Nous avons raf"femblé les différentes manieres autant que nous l'avons pu, & nous les avons "mifes à la fuite de l'ouvrage.

56

"Quant aux Mélanges de Philofophie "& de Littérature, ce fera toujours un "objet de la curiofité des Lecteurs, de "voir quels progrés a fait l'efprit humain "dans le temps où l'Auteur écrivoit. On "connoiffoit à peine les découvertes de "Newton en France, quand Mr. de V*** "donna fes éléments de Philofophie. Lo"cke étoit ignoré de la plupart des Littérateurs, & fur-tout des Univerfités. > "Notre Auteur fit connoître Milton, "dont il traduifit plufieurs endroits en "vers, avant qu'on en donnât une tra"duction en profe; il fut même le preA 3

"mier

« VorigeDoorgaan »